Renée Piettre
Abonné·e de Mediapart

79 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 mai 2020

Le nouveau casse du siècle?

Discovery + Gilead + Blackrock et le pillage de la Sécu

Renée Piettre
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Discovery + Gilead + Blackrock = pillage organisé de la Sécu ? Il faut d'ailleurs parler d'un emboitement plutôt que d'une addition: Blackrock est actionnaire de Gilead, qui finance l'essai clinique Discovery tout en en organisant la promotion auprès des médecins, des journalistes et surtout des politiques qui leur ouvriront les caisses de l'assurance maladie... Problème, si j'ai bien compris, dans ce beau montage: les pays européens autres que la France rechignent à livrer leurs patients aux essais thérapeutiques de l'équipe Discovery et dressent des barrières "réglementaires" qui interdisent aux médecins-chercheurs d'avoir carte blanche pour expérimenter leurs médicaments, dont le fameux remdesivir, sur les patients (voir https://www.lefigaro.fr/flash-actu/des-difficultes-reglementaires-pour-l-essai-discovery-contre-le-covid-19-20200506). Le coût de ces essais constitue une autre barrière: 4800 € ou davantage par patient traité au remdesivir! Il n'y a décidément que la France pour investir dans un pareil paquebot. Du coup, si le nombre de malades diminue trop vite, on n'aura même plus assez de patients gravement atteints pour essayer le traitement! Vite, déconfinons avant l'heure, afin d'être en mesure de livrer un contingent suffisant de cobayes à nos Diafoirus! On comprend pourquoi notre Président est si pressé... et pourquoi les malades, après le 11 mai, seront placés d'office en quarantaine, soustraits à leurs familles et même à leurs médecins, munis seulement — par une concession de dernière minute — d'un moyen de communication autorisé avec leurs proches... On comprend aussi le choix d'une méthode de dépistage forcément tardif (mesure des anticorps), puisqu'il ne s'agit surtout pas de prévenir mais seulement de tester pour mesurer des chances de guérison. On comprend surtout la hargne contre tout traitement précoce, contre tout pragmatisme médical qui viserait simplement à soigner, à soulager, à éviter les formes graves de la maladie. Martine Wonner est médecin, c'est un grand tort! Pourquoi vouloir soigner quand on se promet de réaliser de si juteuses opérations financières en expérimentant sur les malades, et par randomisation, un médicament supposé miracle?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Défense
Néonazis dans l’armée : l’insupportable laisser-faire du ministère
Un militaire néonazi, dont le cas avait été évoqué il y a huit mois par Mediapart, a été interpellé en novembre par des douaniers. L’armée, elle, ne l’avait sanctionné que de vingt jours d’arrêts. Ce cas pose une nouvelle fois la question de la grande tolérance de l’institution vis-à-vis de militaires fascinés par le Troisième Reich. D'autant que Mediapart a encore découvert de nouveaux cas.
par Sébastien Bourdon et Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Union des gauches : Hidalgo et Montebourg tentent de rebattre les cartes
La candidate du PS et le candidat de la Remontada à la présidentielle ont appelé, dans la journée, à une candidature commune à gauche, en offrant de se retirer. Les pressions en faveur de l’union ainsi que les mauvais sondages expliquent aussi ce retournement. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Droite
À droite, mais à quel point ? Valérie Pécresse sommée de placer le curseur
La candidate LR à l’élection présidentielle est confrontée à une double injonction : retenir les électeurs d’Éric Ciotti, tentés par un basculement à l’extrême droite, sans rebuter pour de bon la droite « modérée » qu’embrasse Emmanuel Macron. Le premier défi de sa campagne. Et le principal ?
par Ilyes Ramdani
Journal
Condamné par la justice, le ministre Alain Griset quitte le gouvernement
Le ministre délégué chargé des PME a démissionné, mercredi, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis pour avoir menti dans sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. Emmanuel Macron lui avait maintenu sa confiance, malgré des éléments accablants. Alain Griset a fait appel de cette décision.
par Sarah Brethes et Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Remettre l’école au milieu de la République
Parce qu'elle est centrale dans nos vies, l'école devrait être au centre de la campagne 2022. Pourtant les seuls qui en parlent sont les réactionnaires qui rêvent d'une éducation militarisée. Il est urgent de faire de l'école le coeur du projet de la gauche écologique et sociale. Il est urgent de remettre l'école au coeur de la Nation et de la République.
par edouard gaudot
Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
Abolir les mythes du capital
Ces derniers jours au sein de l'Éducation Nationale sont à l'image des précédents, mais aussi à celle du reste de la société. En continuant de subir et de croire aux mythes qui nous sont servis nous nous transformons inexorablement en monstres prêts à accepter le pire. Que pouvons-nous faire pour retrouver la puissance et l'humanité perdues ?
par Jadran Svrdlin