Voir tous
  • Un pognon de dingue

    Par
    Les citoyens paient l'État pour que l'État assure l'État de droit. La politique du citoyen Macron consiste à déshabiller l'État pour lui substituer un État policier en transférant les obligations de l'État de droit aux citoyens eux-mêmes. Pour se justifier, cet État policier accuse le populisme tout en se servant des vieilles recettes du populisme, la chasse au pauvre et au migrant.
  • Peut-on comparer l'Aquarius et l'Exodus 1947?

    Par
    Deux différences fallacieuses, deux différences réelles, et une ressemblance essentielle. Du poids et de la revanche involontaire des plus faibles, ou des conséquences monumentales de l'inhumanité. P.S. La comparaison vaut davantage avec le drame du Saint-Louis en 1939.
  • Non, l'espérance de vie n'augmentera plus!

    Par
    Il n'est pas vrai que les retraités de 60 ou 70 ans vivront plus âgés que leurs propres parents, qu' en outre ils soignent aujourd'hui ou dont ils contribuent à financer les EHPAD.
  • gardes à vue sarkoziennes

    Par
    Ministre de l'Intérieur et Président de la République, Sarkozy encourageait la police à pratiquer une politique du chiffre et à multiplier les gardes à vue
  • De l'Assemblée anti-tee-shirt et signes religieux à la répression en RDC

    Par
    Culture d'entreprise vs culture communautaire : l'Assemblée nationale quasi monochrome manifeste une intolérance croissante à toute différence, à toute opposition. Germe de totalitarisme? Voir comment les communautés religieuses restent, en RDC livrée à l'anarchie et au pillage, la seule ressource de la société civile pour exister et protester contre la corruption du pouvoir.