Renée Piettre
Abonné·e de Mediapart

79 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 déc. 2019

fake news ou menaces?

Les curieuses anticipations de la présence de "black blocs" par le préfet de Paris

Renée Piettre
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Une manifestation doit parcourir le boulevard Voltaire cet après-midi de la place de la Nation à la place de la République. Le Préfet Lallement d'une part annonce qu'il y aura des black blocs (il en prévoit même le nombre) et que par conséquent il a prévu les mesures de "sécurité" adaptées, autrement dit, les moyens d'une répression violente, et d'autre part affirme ne pas pouvoir prévenir le désordre et empêcher les black blocs de nuire, puisqu'ils ne se révèlent que dans l'action... Aussi recommande-t-il aux manifestants eux-mêmes de faire d'abord leur propre police (en d'autres termes, le cas échéant n'importe quel quidam sera coupable simplement d'être là???)! On imagine la foire d'empoigne qui s'en suivra<it>!

De deux choses l'une: ou bien les black blocs ne se révèlent en effet pas à l'avance, et dans ce cas on ne comprend pas comment le préfet peut néanmoins être informé à l'avance de leur présence et de leur nombre, ou bien personne ne sait rien de ce qui se produira. En vérité, chaque nouveau samedi depuis un an, sans compter le premier mai dernier, ont bien montré que le fait même d'affirmer "prévoir" les black blocs ne sert qu'à relever le niveau des moyens de répression mis en œuvre, donc à relever la violence, qui naît en effet automatiquement de celle que déclenchent les attaques policières: que les gaz produisent la panique ou que les charges, les nasses, les tirs ciblés sur des journalistes, etc., suscitent la révolte, la rage ou le désespoir, ce sont bien les policiers eux-mêmes qui déclenchent la violence et qui en déterminent le niveau, quand ce ne sont pas d'authentiques policiers qui, de loin en loin, si l'on en croit certaines images, se déguisent en casseurs pour en encourager d'autres et justifier ainsi a posteriori les moyens engagés.

Mais c'st aussi l'impuissance gouvernementale qui s'avoue de la sorte. Et l'idée, peut-être, de susciter la zizanie dans les rangs mêmes des grévistes et des manifestants... 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’impunité et la lâcheté des puissants
Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.
par Lénaïg Bredoux
Journal — International
Le variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe
La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — International
Paris et Rome s’accordent à moindres frais pour tenter de peser dans l’après-Merkel
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
Journal — France
Dans la Manche, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila

La sélection du Club

Billet de blog
Ça suffit ! Pour un accueil inconditionnel des exilé.es
Allons-nous continuer à compter les morts innocents et à force de lâcheté, d’hypocrisie et de totale inhumanité, à nous faire contaminer par un imaginaire rance de repli sur soi qui finira par tout.es nous entraîner dans l’abîme ? Non, il faut commencer par rétablir les faits avant que de tout changer en matière de politique migratoire et de droit des étrangers.
par Benjamin Joyeux
Billet de blog
À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage
Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires de la fondation MSF, dénonce les responsabilités de l'État français et du ministre de l'Intérieur.
par Médecins sans frontières
Billet de blog
Tragédie de Calais : retrouvons d’urgence notre humanité
Au moins 27 personnes sont mortes noyées au large de Calais ce mercredi 25 novembre. Ce nouveau drame vient alourdir le bilan des morts à cette frontière où, depuis une trentaine d’années, plus de 300 personnes ont perdu la vie, soit en essayant de la franchir soit en raison de leurs conditions de (sur)vie sur le littoral Nord.
par La Cimade
Billet de blog
L'Europe-forteresse creuse sa tombe dans le faux abri de ses fantasmes d'invasion
L'épisode dramatique à la frontière Pologne/Biélorussie confirme une fois de plus la fausse sécurité d'une Europe-forteresse qui se croit en sécurité en payant pour refouler et bloquer migrants et réfugiés, ignorant ses fondements, ses valeurs, son histoire. La contre-offensive massive à rebours des renoncements successifs matraqués en certitudes au coin du bon sens est une nécessité vitale.
par Georges-André