Réseau Action Climat
Fédération d’associations nationales et locales, luttant contre les causes du changement climatique, de l’échelle locale à l'échelle internationale.
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 août 2022

Réseau Action Climat
Fédération d’associations nationales et locales, luttant contre les causes du changement climatique, de l’échelle locale à l'échelle internationale.
Abonné·e de Mediapart

Les jets privés : une aberration écologique, symbole d’une transition à deux vitesses

Alors que la France a été très durement touchée par les conséquences du changement climatique pendant l’été 2022 et que le gouvernement demande aux françaises et aux français de faire des efforts pour réduire leur consommation d’énergie, comment peut-on justifier l’essor des vols en jets privés ?

Réseau Action Climat
Fédération d’associations nationales et locales, luttant contre les causes du changement climatique, de l’échelle locale à l'échelle internationale.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les réseaux sociaux, à travers le développement du flight tracking, (voir le compte Instagram L’avion de Bernard, particulièrement suivi) ont mis en exergue l’utilisation largement abusive de leurs jets privés par plusieurs personnalités publiques. Ces exemples concrets illustrent une tendance de fond : après avoir augmenté de près de 30% en Europe entre 2005 et 2019, les émissions de CO2 des jets privés ont continué leur essor en profitant de la crise sanitaire. Cette dynamique est guidée par deux acteurs principaux au niveau européen : La France et le Royaume-Uni. Cocorico.

Un épiphénomène ? Pas vraiment. En 2019 déjà, un vol sur dix au départ de la France a été effectué par un jet privé.

Pourtant, le jet privé est le champion des champions des pollueurs. En effet, alors que l’avion est déjà le mode de transport le plus émetteur de gaz à effet de serre (cf les résultats obtenus pour un trajet de 500km, en intégrant les traînées de condensation, avec le simulateur Ademe), un trajet en jet privé émet encore 10 fois plus de CO2 qu’un vol commercial. Alors quand on compare au train … 

Simulateur Ademe

Alors que le gouvernement appelle les françaises et les français à la sobriété, la tolérance dont bénéficient les jets privés témoigne d’une transition écologique à deux vitesses. 

Bien sûr, tout le monde a un rôle à jouer pour réussir cette transition et des efforts à fournir. Mais tout le monde n’a pas la même capacité à agir, la même marge de progression et la même responsabilité. De fait, les contraintes économiques poussent déjà une large partie des françaises et des français à adopter des comportements sobres. Pour preuve, en France,  les 10% les plus riches émettent en moyenne 5 fois plus de CO2 que les 50% les moins aisés. Et cet écart explose quand on réduit la focale aux 1% les plus riches parmi lesquels se situent les utilisateurs de jets privés. (Rapport sur les inégalités mondiales 2022, World Inequality Lab.)

Le secteur des transports représente en France 30% des émissions de CO2. Des millions de citoyens vont devoir faire évoluer leur façon de se déplacer dans les années à venir pour atténuer les conséquences du changement climatique. A quel titre les plus gros pollueurs bénéficieraient-ils d’un traitement exceptionnel ? 

Réduire le trafic aérien et l’usage des jets privés ce n’est pas s’acharner sur quelques-uns, c’est au contraire lier la question de la transition écologique à celle de la justice sociale. C’est un prérequis indispensable. 

Le mandat qu’Emmanuel Macron a donné à la Convention Citoyenne pour le Climat était de définir une série de mesures permettant d’atteindre une baisse d’au moins 40 % des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 (par rapport à 1990) dans un esprit de justice sociale. Parmi les 149 propositions qui ont émergé de ce processus démocratique, plusieurs concernaient spécifiquement l’aérien : renforcer la contribution kilométrique, interdire les lignes intérieures pour lesquelles il existe une alternative en train en moins de 4h, taxer davantage le carburant pour l’aviation de loisir … Un an plus tard, ces mesures n’ont pas été reprises ou vidées de leur substance. 

En août 2021, l’article 145 de la loi Climat et Résilience interdit les lignes intérieures lorsqu’il existe une alternative en train en moins de 2h30... 

…Sauf si “les services aériens assurent majoritairement le transport de passagers en correspondance”. 
… Sauf si les services aériens “peuvent être regardés comme assurant un transport aérien décarboné”.
… Et à condition que l’alternative en train assure un “service suffisant”. 

L’ambition de cette mesure doit donc être largement rehaussée. Surtout, elle doit intégrer également les jets privés, qui ne sont aujourd’hui pas concernés ! Pourtant, un vol sur deux en jet privé au départ de la France est un trajet de moins de 500km, facilement réalisable en train. 

La question de la régulation des jets privés pose une question plus fondamentale pour la transition écologique. Faut-il préserver à tout prix la liberté absolue d’une infime minorité au détriment de celle de l’immense majorité qui payera les conséquences du changement climatique ? Tout le monde doit être acteur de la transition, proportionnellement à ses moyens, et à son impact sur le climat. A ce titre, les plus riches ne peuvent pas faire exception. Ils ont même un rôle particulier à jouer. 

 Pierre Leflaive, Responsable Transports

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Terrorisme
Soudain, en plein cœur d’un service de renseignement, un cri long et rauque
Il y a trois ans survenait la première attaque commise par un membre de la police contre des collègues. Le seul et unique attentat à avoir frappé un service de renseignement. Mediapart a reconstitué cette tuerie à partir des dépositions d’une cinquantaine d’agents.
par Matthieu Suc
Journal
En Russie, sœurs, mères, épouses protestent contre l’envoi des hommes au front
Dans les manifestations contre la mobilisation militaire décrétée par Vladimir Poutine, les femmes sont largement majoritaires. La contestation monte dans les régions peuplées de minorités ethniques.
par Estelle Levresse
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis