Revue Délibérée
Revue de réflexion critique sur la justice, le(s) droit(s) et les libertés, animée par le Syndicat de la magistrature et coéditée par La Découverte. https://revue-deliberee.org
Abonné·e de Mediapart

29 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 juil. 2021

Le replay du webinaire « Justes enfances » est en ligne

Délibérée a organisé son premier webinaire le 2 juillet 2021 autour du dossier « Justes enfances » paru ce 8 juillet dans le numéro 13. Un échange désormais accessible en vidéo !

Revue Délibérée
Revue de réflexion critique sur la justice, le(s) droit(s) et les libertés, animée par le Syndicat de la magistrature et coéditée par La Découverte. https://revue-deliberee.org
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Que se passerait-il si la société, au lieu d’essentialiser, diaboliser, angéliser, catégoriser l’enfance dans une logique de préservation de l’ordre social, prenait réellement au sérieux les enfants, leurs besoins, leur protection, leurs aptitudes, leurs conditions matérielles de vie et se donnait les moyens de les mettre en capacité de s’émanciper, y compris des adultes qui les encadrent ? Si enfin, aboutissement de la lente évolution vers l’individualisation des enfants et leur reconnaissance comme sujets, les adultes les considéraient comme des alter ego ?"

Voici les questions posées par l'édito du numéro 13 paru ce 8 juillet  au sein duquel le comité de rédaction annonce: "Délibérée a souhaité interroger la place que peuvent occuper les normes, les institutions – en particulier l’institution judiciaire – et le droit dans une telle perspective. Les difficultés sont nombreuses, et nous n’ignorons pas l’état de délabrement avancé du débat comme des services publics ayant trait à l’accompagnement des enfants et adolescent·es. Mais déjà, modestement pouvons-nous à notre échelle interroger nos représentations, les pratiques professionnelles et mobiliser nos forces créatrices pour imaginer de nouveaux modèles d’organisations sociales et familiales et les cadres juridiques pour les sous-tendre."

Pour prolonger les réflexions qui ont germé lors de la confection de ce numéro,  nous avons organisé un webinaire le vendredi 2 juillet 2021 en visio-conférence avec :

Wilfried Lignier est sociologue, chercheur au CNRS, spécialiste d eta prime socialisation. Il a publié notamment La petite noblesse de l’intelligence : une sociologie des enfants surdoués, (Paris, La Découverte, 2012), avec Julie Pagis, L’Enfance de l’ordre : comment les enfants perçoivent le monde social, (Paris, Seuil, 2017) et  Prendre : naissance d’une pratique sociale élémentaire (Paris, Seuil, 2019).

Tal Piterbraut-Merx est chercheure en philosophie, rattachée au laboratoire Triangle (ENS de Lyon) et au CRESPPA ; sa thèse de doctorat porte sur « Les relations adulte-enfant comme problème pour la philosophie politique ». Elle a également publié cette année son premier roman intitulé Outrages (Éditions Blast, mars 2021).

Lyès Louffok est militant des droits des enfants. Ancien enfant placé devenu lui-même travailleur social, il a publié Dans l'enfer des foyers, (ed. Flammarion, 2014) le récit de son parcours. Il est membre du Conseil national de la protection de l'enfance.

Les échanges furent riches et denses et pour celles et ceux qui n'ont pu y assister, vous pouvez désormais les regarder en ligne.

Bon visionnage !

L'introduction : ici 

1ère partie : En quoi les enfants sont ils des objets politiques?

2ème partie : comment les institutions prennent en charge les enfants?

3ème partie : les statuts juridiques de la minorité

4ème partie : quelle justice par et pour les enfants ?

Pour vous abonner à notre revue Délibérée c'est  ! Vous pouvez aussi commander nos numéros chez votre libraire ou sur cairn.info

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
À LREM, des carences systématiques
Darmanin, Hulot, Abad : depuis 2017, le parti d’Emmanuel Macron a ignoré les accusations de violences sexuelles visant des personnalités de la majorité. Plusieurs cas à l’Assemblée l’ont illustré ces dernières années, notamment au groupe, un temps présidé par Gilles Le Gendre. 
par Lénaïg Bredoux, Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Des candidats de la majorité préfèrent s’afficher sans Macron
Contrairement à 2017, où la plupart des candidats macronistes avaient accolé la photo du président de la République à côté de la leur, nombre d’entre eux ont décidé cette année de mener campagne sur leur propre nom. Face à la gauche et à l’extrême droite, certains veulent éviter d’agiter « le chiffon rouge ».
par Ellen Salvi
Journal — Migrations
En Ukraine, la guerre a déplacé des milliers d’orphelins et d’enfants placés
Les enfants représentent, avec les femmes, la majeure partie des déplacés internes et des réfugiés ukrainiens. Dans l’ouest de l’Ukraine, des orphelins de la guerre et des enfants placés tentent de se reconstruire une vie, loin de leur maison et de leurs habitudes.
par Nejma Brahim
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelques mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet

La sélection du Club

Billet de blog
En finir avec la culture du viol dans nos médias
[Rediffusion] La culture du viol est omniprésente dans notre société et les médias n'y font pas exception. Ses mécanismes sont perceptibles dans de nombreux domaines et discours, Déconstruisons Tou(rs) relève leur utilisation dans la presse de masse, dans la Nouvelle République, et s'indigne de voir que, depuis près de 10 ans, ce journal utilise et « glamourise » les violences sexistes et sexuelles pour vendre.
par Déconstruisons Tours
Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflètent, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo