Revue Délibérée

Revue de réflexion critique sur la justice, le(s) droit(s) et les libertés, animée par le Syndicat de la magistrature et coéditée par La Découverte

Sa biographie
En croisant les regards (praticiens, savants, usagers, observateurs) pour embrasser à la fois la théorie, les institutions, les discours et les pratiques, Délibérée entend traiter les sujets juridiques et judiciaires non comme des questions purement techniques, ni comme des objets de vaine polémique, mais en tant qu'enjeux de société, c'est-à-dire en donnant à voir l'importance politique des problèmes qu'ils soulèvent. Elaborée par un comité de rédaction autonome associant à parts égales des magistrats engagés et des personnalités aux parcours divers (sociologue, professeur de droit, militant associatif, historien, magistrat administratif...), illustrée et ouverte à des contributions multiples, Délibérée s'adresse non seulement aux professionnels du droit, mais aussi à tous ceux qui s'intéressent à la justice au sens large (journalistes, fonctionnaires, universitaires, militants...). Délibérée est une revue quadrimestrielle. Sur ce blog seront publiés deux à trois articles par numéro. L'intégralité de la revue est disponible sur abonnement (36 euros par an pour 3 numéros d'une centaine de pages) et en ligne sur cairn.info : http://www.cairn.info/revue-deliberee-2017-1.htm
Son blog
37 abonnés Le blog de Revue Délibérée
Voir tous
  • Vies à défendre

    Par
    Ce texte est extrait de notre revue numéro 8, parue en octobre 2019. Nous avions souhaité laisser carte blanche à la philosophe Elsa Dorlin en l'invitant à revenir sur la séquence politique marquée par la répression depuis l'hiver 2018, et ce que cette séquence induit dans les champs éthique et politique. «Désormais, la révolte se jouera autour de cet ultime élan d'autodéfense de nos vies».
  • «100 000 peines inexécutées en France»: et si c'était faux...

    Par
     © Thibaut Gosset © Thibaut Gosset
    Notre rubrique «souverain poncif» s'attèle à l'antienne des «trop nombreuses peines inexécutées», qui sème la confusion entre peines en attente d'exécution, peines aménagées et peines inexécutées, et est avancée comme preuve de la nécessité d'une augmentation du parc carcéral ou d'une mise à exécution immédiate des peines d'emprisonnement. L'occasion de rappeler que le scandale est ailleurs...
  • Obtenir justice, une affaire de capital?

    Par
     © Eve Billa © Eve Billa
    La question de l’(in)égalité se pose avant même l’entrée dans l’arène judiciaire. Pour réfléchir à l'accès et au non-recours à la Justice, la notion de «capital procédural» permet de renvoyer la possible mobilisation du droit à des processus sociaux et non aux caractéristiques individuelles propres aux justiciables, et de sortir utilement de la logique purement comptable et managériale.
  • Une témoin professionnelle à la barre : entretien avec Pascale Robert-Diard

    Par
     © Jean-Claude Bouvier © Jean-Claude Bouvier
    Journaliste au Monde depuis 1986, Pascale Robert-Diard a été journaliste politique avant de devenir chroniqueuse judiciaire. Elle écume depuis les salles d’audience et publie dans le célèbre journal du soir ses comptes rendus, très lus dans le Landerneau judiciaire. Délibérée l’a interrogée sur son rôle de témoin privilégié du fonctionnement de la Justice et son regard sur ses évolutions.
  • Joue-t-on devant la justice? Retour sur un article célèbre de Marc Galanter

    Par
     © Eve Billa © Eve Billa
    Mobiliser l'analogie du jeu pour étudier le droit en action et tenter de comprendre pourquoi l'institution judiciaire profite in fine toujours aux mêmes, et qui sont ces « mêmes » : un travail initié par Marc Galanter dans les années 1970, et toujours férocement d'actualité.