Ricardo Parreira
Journaliste independant
Abonné·e de Mediapart

36 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 avr. 2022

Ricardo Parreira
Journaliste independant
Abonné·e de Mediapart

Le lieu associatif Le Barricade attaqué par des militants fascistes

Le jeudi 14 avril, à Montpellier, 12 militants d’extrême droite ont attaqué le local de l’association Le Barricade. Dans une action très rapide et de grande violence, les militants fascistes ont utilisé un mortier d'artifice, jeté un fumigène bleu à l’intérieur de l’espace, puis des bouteilles de vodka/Manzana vides et des pierres vers les personnes qui se tenaient tranquillement à l’intérieur.

Ricardo Parreira
Journaliste independant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce jeudi soir, 14 avril 2022, vers 21 : 30, 12 militants d'extrême droite ont attaqué, pour la deuxième fois depuis l'ouverture du nouveau local (samedi 11 décembre 2021), l'association Le Barricade. Dans une action très rapide et de grande violence, les militants fascistes ont utilisé un mortier d'artifice, jeté un fumigène bleu à l’intérieur de l'espace, puis des bouteilles de vodka/Manzana vides et des pierres vers les personnes qui se tenaient tranquillement à l’intérieur. Également, la baie vitrée de l'entrée fut brisée.

Illustration 1

Sous le choc, les personnes présentes ont tenté de se défendre ; « l’utra gauche, vas-y viens ! » Ont crié les fafs, qui ont rapidement commencé à fuir vers l’avenue de Maurin.

Évidement, le lieu associatif Le Barricade, qui rassemble des personnes d’horizons différents, luttant pacifiquement pour partager des idées sociales de gauche, dérange les fascistes à Montpellier. Ces fafs, violents et plein de rage, sans crainte de représailles, mettent consciemment en danger l’intégrité physique des paisibles usagers qui profitent de cet espace alternatif.

https://twitter.com/RicardParreir/status/1514692733885194247?s=20&t=SS7u8AVhG1sCyCuUYCk8Xg 

Pour un des membres de l'association, ce genre d'attaque peut avoir pour objectifs de susciter la peur et d'éloigner les nouveaux membres, car l'association devient de plus en plus populaire à Montpellier. Ce samedi soir, après une journée en France de manifestations contre l’extrême droite, le groupuscule fasciste South Face a publié sur la chaîne néo-nazie OuestCasual, comme d'hab et sans crainte d'aucune sorte de représailles, la vidéo de l'attaque sur le local de l'association.

https://twitter.com/RicardParreir/status/1515543037757243392?s=20&t=cxwh8dyPYP3qefo0Iyby6Q

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte