Richard ABAUZIT
Abonné·e de Mediapart

39 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 mars 2020

BAS LES MASQUES ! (1)

L’analyse de la loi dite d’ « urgence sanitaire » et d’ « urgence économique » [voir « BAS LES MASQUES ! (2)] permet d’éclairer ce qui n’est que vieille ruse millénaire : faire grandir la peur. Le gouvernement pense ainsi pouvoir s’assurer que « le jour d’après » ne changera en rien « le jour d’avant ».

Richard ABAUZIT
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’irresponsable en chef de La République En Masque a déclaré la guerre à un virus. Idiotie ? Peut-être. TRUMPerie ? Sans aucun doute.

L’analyse de la loi dite d’ « urgence sanitaire » et d’ « urgence économique » [voir « BAS LES MASQUES ! (2)] permet d’éclairer ce qui n’est que vieille ruse millénaire : faire grandir la peur et désigner des responsables. Si possible étrangers, qu’ils soient extérieurs (« virus chinois ») ou intérieurs (« certains quartiers » version macroniste, « racaille » version extrême-droite), voire l’ensemble de la population (« Gaulois réfractaires ») que l’on moralise à longueur d’antennes.

Et même pire quand on examine la loi adoptée dans l’urgence.

Car cette loi, c’est bien une guerre, non déclarée, mais continuée. Une guerre dont la violence est à la hauteur de celle du moment. Une guerre aux travailleurs, une guerre aux pauvres.

Chance pour nous, notre commis local, le jupitérien « génie des collines de la Somme » * en avait déjà trop fait et l’admirable soulèvement des Gilets jaunes, par son ampleur et sa durée, a ouvert peu à peu les yeux du grand nombre sur la réalité de notre monde et de sa quotidienne injustice.

Puisse le 22 mars 2020, date de la loi, être un clin d’œil de l’Histoire à un autre 22 mars. Puissions-nous aller briser les barreaux des prisons pour nos frères et sœurs, Gilets Jaunes ou non.

Puisse la justice réparer ce qui pourra l’être pour les mutilés et blessés.

Puisse le jour d’après être le début d’un autre chemin, celui des biens communs, du partage et de la vie.                                                                                                                                                                          

  * : merci à Christophe BOUILLAUD pour ce délicieux qualificatif

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un dirigeant du groupe LVMH écope de neuf mises en examen
Atteinte à la vie privée, trafic d’influence, violation du secret professionnel... : l’actuel directeur de la protection des actifs et des personnes de la multinationale, Laurent Marcadier, est mis en cause par la justice dans l’affaire Squarcini. Il dément « catégoriquement » tous les faits.
par Fabrice Arfi
Journal — France
Le Squale, opérations secrètes
Basées sur des interceptions judiciaires ayant visé l’ancien chef des services secrets intérieurs, Bernard Squarcini, notre série de révélations met au jour l’existence d’un État dans l’État, où se mêlent intérêts privés et basse police.
par La rédaction de Mediapart
Journal — France
L’encombrant « Monsieur sécurité » de Yannick Jadot écarté
Insultes, menaces, intimidations : depuis plusieurs années, militants et élus alertent les responsables d’EELV sur le comportement de Philippe Bouriachi. Ce conseiller régional, qui faisait office de garde du corps de Yannick Jadot, a été écarté de l’équipe de campagne parallèlement à notre enquête. Il dénonce une cabale.
par Mathieu Dejean et Sarah Brethes
Journal — France
Affaire Hulot : Jadot met « en retrait » un pilier de sa campagne
Proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin a été mis « en retrait » de la campagne de Yannick Jadot, en raison d’interrogations sur la connaissance qu’il aurait pu avoir des agissements de l’ancien ministre, accusé de violences sexuelles et sexistes. Une « décision courageuse » de la part du candidat écologiste à la présidentielle, salue Sandrine Rousseau.
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO