rimbus
Mécréant et apostat
Abonné·e de Mediapart

204 Billets

1 Éditions

Billet de blog 15 août 2009

rimbus
Mécréant et apostat
Abonné·e de Mediapart

La carte de presse est soluble dans la manipulation

rimbus
Mécréant et apostat
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Suite a mon billet d'hier, un aimable commentaire me conseille de lire Le Mague, qui soupçonne Le Parisien d'avoir monté une belle manipulation dans laquelle tout le monde a plongé, journalistes, politiques, moi y compris.

Résumé : un lecteur d'un blog nationaliste d'extrême droite remarque une grande similitude entre 2 témoignages parus dans Le Parisien au sujet de "Françaises de souche" converties à l'Islam, au sujet du voile intégral puis du Burkini. Il soupçonne un montage. Bruno Roger-Petit soupçonnait aussi dès jeudi 13 août un canulard dans un billet sur "Le Post".

"C’est ici que le 1er août, Carole, musulmane de 35 ans, s’est vu refuser l’accès à la piscine par le maître nageur de service. (…) Aujourd’hui, cette Française de souche, convertie à l’Islam depuis ses 17 ans…" (site du Parisien 12-06)

En effet, dans les 2 cas, le sujet a 35 ans et est converti depuis 17 ans.
"Christelle, 35 ans, s'est convertie à la religion musulmane il y a 17 ans, et porte le niqab depuis 11 ans." (site du Parisien 23-06)

Dès le mois de juin, un commentateur sur le blog François de Souche soupçonnait la supercherie :

"J’ai montré cet vidéo a un copain d’origine algerienne, et il m’a dit de suite que c’etait bidon. Pourquoi ?
1- chez lui, pas de drapeau algerien ds toutes les pièces
2- la « Christelle » en question si elle s’etait convertie, elle aurait changé son prénom chrétien en prenom musulman
3 – le niqab indique une pratique de l’islam tel qu’il est pratiqué chez les salafistes, par conséquent un rejet de la culture occidentale = pas de Martine et encore moins de « Harry Potter » jugée sataniste et surtout pas « de Narnia » (oeuvre à message chretien)"

Effectivement, une femme en niqab ne parle pas avec un "nazrani" et ces vidéos inspirent la suspicion de trucage.

Si cette manipulation est effective, je constate un effet domino effrayant : Le 12 août, le rédacteur en chef France de l'AFP demande a ses journalistes de développer l'info (et refusant délibérément de traiter le sujet pour un simple fait divers a traiter en brève de 3 lignes) en leur demandant avec insistance de solliciter des réactions auprès de responsables politiques, réactions qui ne tardent pas. Le maire Alain Kelyor (UMP) de la commune concernée confirme les faits, Chantal Brunel invoque le respect des valeurs de la République donnant ainsi une dimension politique et idéologique au fait divers.

Même si ces reportages sont "bidons", on mesure les conséquences qu'ils entraînent sur les mentalités, en brandissant le spectre de l'islamisme envahissant la nation française. Au moment où la France est en guerre depuis 8 ans contre les extrémistes musulmans, voilà qui arrange pas mal de choses et justifie implicitement les militaires tombés au champs d'honneur en Afghanistan (on remarque que l'adhésion à cette guerre se fragilise un peu partout, et qu'une petite motivation idéologique est fort bien venue).

Ce qui est le plus troublant c'est qu'un canulard, si il s'agit de ça, soit repris par une agence de presse. Il est nécessaire de faire le point sur cette question et philippe Massonnet devrait mettre cette enquête sur la véracité de ce reportage comme prioritaire s'il souhaite préserver la crédibilité de son agence, déjà mise en doute par Joffrin sur Libé.

Quant au Parisien, quelles sont ses motivations ? Faire un scoop et rafler des lecteurs ? Ces reportages ont-ils été fait sur recommandation politique ? Maintenant que la suspicion est là, toutes les hypothèses sont envisageables. J'attends avec impatience leur version des faits et leur défense, avant de juger.

Je veux juste rappeler le code de déontologie des journalistes :

• prend la responsabilité de tous ses écrits, même anonymes ;
• tient la calomnie, les accusations sans preuves, l’altération des documents, la déformation des faits, le mensonge pour les plus graves fautes professionnelles ;
• ne reconnaît que la juridiction de ses pairs, souveraine en matière d’honneur professionnel ;
• n’accepte que des missions compatibles avec la dignité professionnelle ;
• s’interdit d’invoquer un titre ou une qualité imaginaires, d’user de moyens déloyaux pour obtenir une information ou surprendre la bonne foi de quiconque ;
• ne touche pas d’argent dans un service public ou une entreprise privée où sa qualité de journaliste, ses influences, ses relations seraient susceptibles d’être exploitées ;
• ne signe pas de son nom des articles de réclame commerciale ou financière ;
• ne commet aucun plagiat, cite les confrères dont il reproduit un texte quelconque ;
• ne sollicite pas la place d’un confrère, ni ne provoque son renvoi en offrant de travailler à des conditions inférieures ;
• garde le secret professionnel ;
• n’use pas de la liberté de la presse dans une intention intéressée ;
• revendique la liberté de publier honnêtement ses informations ;
• tient le scrupule et le souci de la justice pour des règles premières ;
• ne confond pas son rôle avec celui du policier.

Je rends hommage au premier des blogueurs politique, Nicolas de "Partageons mon avis" qui a tout de suite pris cette affaire pour un farce. Une triste farce.

Un article du Rimbusblog

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez