Pour les musulmans… qui se taisent

 Encore des attentats, encore des morts.A Naïrobi (59 morts), à Peshawar (61 morts). Si au Kenya la responsabilité des intégristes musulmans est avérée et revendiquée, au Pakistan elle est probable, leur cible étant la communauté chrétienne. 

islamiste_shebab.jpg

 

Encore des attentats, encore des morts.

A Naïrobi (59 morts), à Peshawar (61 morts). Si au Kenya la responsabilité des intégristes musulmans est avérée et revendiquée, au Pakistan elle est probable, leur cible étant la communauté chrétienne.

 

Ces horreurs, faites par des religieux extrémistes, sont une véritable caricature du message du prophète Muhammad.

Mais alors que la communauté musulmane dans son ensemble s'était mobilisée contre des Danois qui avaient dessinés son prophète, le 30 septembre 2005, mobilisation mondiale et bien organisée, on pourrait attendre la même mobilisation contre ceux qui dévoient la religion musulmane en semant des dizaines de morts sur leur passage en son nom.

La communauté musulmane sait très bien se rassembler dans de grands mouvements internationaux pour défendre sa religion.

 

Sans doute quelques communiqués de circonstance émanant d'autorités religieuses reconnues vont condamner les violences des Shebabs somaliens.

 

Mais ces horreurs devraient mobiliser l'ensemble des croyants soumis au Coran, qui gagneraient en respectabilité s'ils manifestaient massivement pour dénoncer ces crimes.

C'est aux musulmans, premiers concernés, de lutter contre les intégristes qui dévoient le message de "paix et d'amour" du saint Coran, ainsi qu'ils le revendiquent eux-mêmes.

 

En France, un grand défilé, avec Askolovitch et Tévanian en tête, voilà qui serait un message clair pour montrer que l'islam est une religion de paix, et que les musulmans n'ont rien à voir avec ces extrémistes violents qui tuent au nom d'Allah. Que les intellectuels français qui s'engagent pour la cause de l'islam et des musulmans usent de leur notoriété pour initier des manifestations de protestation…  Qu'ils organisent, qu'ils fédèrent un grand mouvement d'opinion chez les musulmans pour qu'ils puissent affirmer leur réprobation devant ces crimes. Ils mettraient leurs idées en action, échapperaient à leur plume qui les emprisonne dans l'abstrait de l'écrit. 

 

Levez-vous, musulmans, et dénoncez ces assassins qui salissent votre religion ! Organisez de massives manifestations, brûlez des marionnettes à l'effigie des terroristes, comme vous savez le faire avec les images de ceux qui contestent votre religion.

 

Si vous ne le faites pas, votre silence vaudra complicité… qui ne dit mot consent.

 

PS : On n'ose imaginer une grande manifestation "œcuménique", rassemblant tous les croyants de toutes religions, où les juifs les chrétiens et les musulmans s'uniraient pour la gloire de leur dieu unique et mettraient en action les principes de paix et d'amour qu'ils revendiquent. Quel message ce serait… Mais n'allons pas si loin, les haines qu'ils entretiennent entre eux rendent ce rêve impossible.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.