rimbus
Mécréant et apostat
Abonné·e de Mediapart

204 Billets

1 Éditions

Billet de blog 26 oct. 2012

Jean-Claude Debard : le Montebourg-bashing fatal

Jean-Claude Debard (importateur dans l'Hexagone des marques nippones Mitsubishi, Daihatsu et Subaru) a l'élégance des vendeurs de voitures. Ses formules imagées marquent les esprits et quand il parle du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, son langage fleuri révèle sa belle nature.

rimbus
Mécréant et apostat
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jean-Claude Debard (importateur dans l'Hexagone des marques nippones Mitsubishi, Daihatsu et Subaru) a l'élégance des vendeurs de voitures. Ses formules imagées marquent les esprits et quand il parle du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, son langage fleuri révèle sa belle nature.

"Cet abruti mental, ce débile, augmente les malus écologiques, réduit la vitesse des conducteurs sur le périphérique de Paris et pourrit la vie des automobilistes, de toutes les origines sociales... Tous le subissent !

"Il est bête et ne comprend rien. Vous pouvez me citer sans vous inquiéter...

Grâce à mes précédentes déclarations sur les chaînes de télévision nationales, j'ai déjà un contrôle fiscal !"

 (Lire la déclaration intégrale sur le site de La Provence)

Monsieur Debard semble donc convaincu que l'automobile telle qu'elle est a encore un avenir. Selon lui les malus écologiques ne servent qu'à pourrir la vie des automobilistes, et l'essence coulera à flot sans problème à l'avenir. Les pollutions produites par les automobiles sont des utopies a ses yeux, et ceux qui cherchent à imposer des règles pour les limiter sont sans doute des "abruti mentaux".

Ces propos n'ont pas été du goût de l'entreprise Mitsubishi.
La marque importée en France par le groupe Emil Frey s'est désolidarisée de son représentant en France dans un communiqué :

"Mitsubishi Motors Corporation a été profondément choqué par les commentaires attribués au représentant de son importateur indépendant en France, tels que rapportés par la presse française.

Ces propos ne sont pas acceptables et doivent etre condamnés en tant que tels.

Par ailleurs, Mitsubishi Motors Corporation souhaite par principe présenter ses excuses à Monsieur le Ministre Montebourg ainsi qu'au gouvernement français pour les conséquences que ces propos ont pu avoir sur leur réputation et leur honneur.

Bien que la personne en question ne soit pas un employé de Mitsubishi Motors, MMC a pris dès hier toutes les mesures nécessaires avec sa hiérarchie afin de clarifier la situation et de protéger le nom Mitsubishi." (source)

Suite à ce communiqué cinglant de Mitsubushi Motors, Jean-Claude Debard vient de démissionner du groupe Frey. Pour des raisons « personnelles », aux dires de l’intéressé. (source)

"Aux grands périls tel a pu se soustraire, qui périt pour la moindre affaire" nous enseigne La Fontaine dans "Le lion et le moucheron".

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Des femmes et des enfants survivent dans la rue à Bagnolet
Une vingtaine de femmes exilées, et autant d’enfants, dont des nourrissons, occupent un coin de rue à Bagnolet depuis le 4 août pour revendiquer leur droit à un hébergement. Une pétition vient d’être lancée par différentes associations pour soutenir leur action et interpeller les autorités sur leur cas.
par Nejma Brahim
Journal — Logement
Face au risque d’expulsion à Montreuil : « Je veux juste un coin pour vivre »
Ce mardi, une audience avait lieu au tribunal de proximité de Montreuil pour décider du délai laissé aux cent vingt personnes exilées – femmes, dont certaines enceintes, hommes et enfants – ayant trouvé refuge dans des bureaux vides depuis juin. La juge rendra sa décision vendredi 12 août. Une expulsion sans délai pourrait être décidée.
par Sophie Boutboul
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange
Journal — France
Inflation : le gouvernement se félicite, les Français trinquent
L’OCDE a confirmé la baisse des revenus réels en France au premier trimestre 2022 de 1,9 %, une baisse plus forte qu’en Allemagne, en Italie ou aux États-Unis. Et les choix politiques ne sont pas pour rien dans ce désastre.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema
Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal
Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie