Bordeaux, capitale de la Terre du Milieu?

À Bordeaux, ville de tradition gaulliste au temps de Jacques Chaban-Delmas et laboratoire municipal de la droite modérée, Emmanuel Macron arrive nettement en tête de la présidentielle. Portée par un vote dont la géographie épouse les zones de force de la droite, sa percée contribue à fissurer le bloc social dominant qui avait garanti à la droite son hégémonie locale jusque-là.

bordeaux
Publié dans le cadre d'un dossier de la revue Métropolitiques intitulé "Les votes des grandes villes françaises au microscope", cet article de Viviane Le Hay et Gilles Pinson est à découvrir ICI.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.