Voir tous
  • Bordeaux, capitale de la Terre du Milieu?

    Par riviere-jean
    À Bordeaux, ville de tradition gaulliste au temps de Jacques Chaban-Delmas et laboratoire municipal de la droite modérée, Emmanuel Macron arrive nettement en tête de la présidentielle. Portée par un vote dont la géographie épouse les zones de force de la droite, sa percée contribue à fissurer le bloc social dominant qui avait garanti à la droite son hégémonie locale jusque-là.
  • Avignon, îlot isolé dans un département frontiste ?

    Par riviere-jean
    À Avignon, dans une région dominée par le FN, la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon est arrivée en tête le 23 avril 2017, devant le parti de Marine Le Pen, pourtant ancré depuis longtemps. L’abstention y a atteint des niveaux records, dans certains bureaux, pour une élection présidentielle marquée par le « naufrage » électoral du PS et de LR.
  • Besançon, théâtre des gauches irréconciliables

    Par riviere-jean
    À Besançon, si la droite et l’extrême droite demeurent minoritaires à l’issue du premier tour de la présidentielle 2017, le PS encaisse une déroute historique. Dans cette cité socialiste marquée par une longue histoire politique et militante, la gauche apparaît plus divisée que jamais.
  • Présidentielle 2017. Les votes des grandes villes au microscope

    Par riviere-jean
    Si la présidentielle 2017 a vu de nombreux commentateurs opposer les électeurs des périphéries et des grandes métropoles, ces dernières sont en réalité loin de former des espaces homogènes. En observant une dizaine de grandes villes à l’échelle très fine des bureaux de vote, ce dossier souligne combien les variations spatiales du vote s’articulent à la géographie des inégalités.
  • Nice : la fidélité à droite avant tout ?

    Par riviere-jean
    Alors que les Alpes-Maritimes constituent l’un des départements les plus solidement acquis à la droite gouvernementale, la capitale azuréenne apparaît comme un fief quasiment imprenable. Le premier tour de la présidentielle dessine pourtant un paysage politique plus contrasté : au centre de surenchères et de convoitises, Nice est aussi le lieu de recomposition des droites.