Hulot : ciel ! mes sponsors !

Beaucoup de personnes se posent la question. Mais qui est ce Nicolas dont on parle tant pour la prochaine présidentielle ? Je me suis aussi posé la question et j'ai cherché à savoir. Comme tout le monde aujourd'hui quand on se pose une question, j'ai interrogé mon ami Mr Google, qui sait tout sur tout. Je n'ai pas été déçu ! A l'invite, à la sobriété célèbre, du dit site, j'ai donc écrit : Nicolas Hulot et j'ai cliqué sur : Rechercher. Puis j'ai recliqué sur : Fondation Nicolas Hulot | Le site officiel de la fondation, puis à nouveau sur : La Fondation, puis à nouveau sur : Partenaires et là, oh surprise, j'ai pensé que je m'étais trompé de Nicolas. Car les partenaires de l'éternel présidentiable des écologistes ne pouvait être Hulot. Qu'on en juge, ils sont trois, qui s'étalent en logos pimpants sur une page web entière : EDF, L'Oréal et TF1.Vous ne rêvez pas, à moins que ce ne soit un cauchemar dont vous allez vous réveiller bien vite. Vous avez bien lu : EDF, symbole du tout nucléaire ; L'Oréal, symbole du tout politique s'achète ; TF1, symbole du berlusconisme à la française !

Beaucoup de personnes se posent la question. Mais qui est ce Nicolas dont on parle tant pour la prochaine présidentielle ? Je me suis aussi posé la question et j'ai cherché à savoir. Comme tout le monde aujourd'hui quand on se pose une question, j'ai interrogé mon ami Mr Google, qui sait tout sur tout. Je n'ai pas été déçu !

 

A l'invite, à la sobriété célèbre, du dit site, j'ai donc écrit : Nicolas Hulot et j'ai cliqué sur : Rechercher. Puis j'ai recliqué sur : Fondation Nicolas Hulot | Le site officiel de la fondation, puis à nouveau sur : La Fondation, puis à nouveau sur : Partenaires et là, oh surprise, j'ai pensé que je m'étais trompé de Nicolas. Car les partenaires de l'éternel présidentiable des écologistes ne pouvait être Hulot. Qu'on en juge, ils sont trois, qui s'étalent en logos pimpants sur une page web entière : EDF, L'Oréal et TF1.

Vous ne rêvez pas, à moins que ce ne soit un cauchemar dont vous allez vous réveiller bien vite. Vous avez bien lu : EDF, symbole du tout nucléaire ; L'Oréal, symbole du tout politique s'achète ; TF1, symbole du berlusconisme à la française !

 

Et encore, je vous fais grâce des autres, de partenaires, et de toute façon vous l'aurez tous deviné, ils sont (presque) tous là,de Bouygues à Unilever, tous les pilleurs de la planète, les ceux qui transforment en fric pour leurs actionnaires notre air et notre eau.

Cousins, cousines écologistes, réveillez-vous, vous n'êtes pas endormis, vous êtes devenus fous de seulement vous poser la question de savoir si Nicolas ne serait pas un bon candidat. D'accord, d'accord, il n'aurait pas de problème pour financer sa campagne. D'autant que sa pré-campagne a déjà été financé par son film titanesque (Le syndrome du Titanic), qui a d'ailleurs fait un bide aussi titanesque que son budget.

Vous n'en croyez pas vos yeux posés sur les pauvres lignes de monpauvre blog perdu dans les tréfonds du club Mediapart ? Allez-y vérifier, n'hésitez pas. C'est grisant comme les grandes attractions de Disneyland, cliquez sans peur sur : Fondation NicolasHulot | Le site officiel de la fondation.

Si vous êtes déçu du cybervoyage, n'hésitez pas à m'écrire. Je ne vous rembourserai pas, de toute façon l'expérience est gratuite et, mon cher, ma chère, nous ne faisons sans doute pas partie du même monde, mon blog n'est hélas pas sponsorisé.


 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.