«Sur les traces du Mouvement du 22 mars»

Le 22 mars 1968 reste une date symbolique, restée dans les mémoires comme « l’étincelle » déclenchant un ébranlement politique et social totalement inattendu dans l’histoire. Des anciens militants du Mouvement du 22 mars 1968 avec des enseignants de l’Université Paris Nanterre, des archivistes et chercheurs spécialisés posent une double question : d’où vient le 22 mars et qu'en reste t'il.

« Sur les traces du Mouvement du 22 mars

Le 22 mars 1968 reste une date symbolique. Cet événement est resté dans les mémoires comme « l’étincelle » qui allait déclencher un ébranlement politique et social totalement inattendu dans l’histoire. Des anciens militants du Mouvement du 22 mars 1968, des enseignants de l’Université Paris Nanterre et des archivistes et chercheurs spécialisés entendent poser une double question : d’où vient le 22 mars et qu’en reste-t-il ?

A cette occasion, Les auteur.e.s, du livre publié aux éditions de l’Atelier avec Mediapart, présenteront l’ouvrage et  tiendront une conférence de presse. La présentation permettra un échange entre les rédacteurs de l’ouvrage et des étudiants d’aujourd’hui en ayant lu tout ou partie.

Colloque les 23 et 24 mars 2018 - Université Paris Nanterre - Amphithéâtre du bâtiment Max Weber

Comité d’organisation : Jean-Pierre Duteuil, Raymond Hara, Ioanna Kasapi, Christian Laval, Christophe Le Digol, Alain Lenfant, Jean-Philippe Legois, Robi Morder, Simon Ridley, Franck Veyron, Christophe Voilliot et Alain Vulbeau.

Le colloque bénéficie du soutien des Laboratoires Sophiapol et ISP de Nanterre, du Labex « Les passés dans le présent », de La contemporaine, de la Cité des mémoires étudiantes, et du Germe. Programme et flyer en pdf sur le site de SophiapolContact : germe@germe-inform.fr

Programme:

Vendredi 23 mars

Matinée. (9h – 12 h 45)

9h Accueil, petit déjeuner

Ouverture filmique et vocale

9h 30-11h   Table ronde. 22 mars, de quoi parle-t-on ? (Animateur : Robi Morder)

Jean-Pierre Duteuil : Une révolte étudiante ?

Florence Prudhomme : quelle dimension féministe du 22 mars ?

 Alain Lenfant  et Clément Caillebotte : cité U, Sexe et révolte.

Pause

11h 15-12h45. Interventions : Genèses et contextes du 22 mars. (Animatrice : Ioanna Kasapi)

Danièle Linhart : La jeunesse et le  travail en 68.

Michel Dreyfus : Le mouvement anti-fasciste en 68.

Simon Ridley et Caroline Rolland-Diamond : Le 22 mars vu des Etats-Unis: du Civil Rights Movment au People's Park.

Otmar Seul : Le mouvement étudiant allemand de 1966 à 1968.

Repas /buffet

Après midi. (14h 15-18 heures)

14h 15 ouverture filmique et vocale (sur le 22 mars)

14h30-16h Interventions. Situations de l’université en 68 (Animateur : Christophe Voilliot)

Jean-Philippe Legois : Les profs entre Sorbonne et Nanterre.

Marie-Laure Viaud : Les nouvelles formes pédagogiques à Nanterre.

Christelle Dormoy-Rajramanan : Le département de sociologie en 1968.

16h Pause café

Table ronde (16h 15-18 h). Quelle critique de l’université en 68 ? Animateur : Christian Laval

Anne Quérien

J-P.Duteuil 

Patrick Viveret 

Raymond Hara et Françoise Hara

18h-19h 30 heures : Présentation du livre : Mai 68 par celles et ceux qui l’ont vécu, (Animateur Christophe Le Digol)

Les auteurs, Boris Gobille,  Erik Neveu et Christelle Dormoy-Rajramanan, du livre publié aux éditions de l’Atelier avec Mediapart, présenteront l’ouvrage et  tiendront une conférence de presse. La présentation du livre pourrait donner l’occasion d’un échange entre les directeurs de l’ouvrage et des étudiants d’aujourd’hui ayant lu tout ou partie de l’ouvrage. 

Samedi 24 mars

Matinée 9h 30 accueil

10 h-11h 15. Interventions : De la critique de l’université à la critique de la société (Animateur : Alain Lenfant)

Pierre Sauvêtre : 68 ou la société de l'identité disparue

Raymond Hara : Luttes étudiantes et luttes ouvrières

Robi Morder : Mouvement étudiant et critique de la société

11h 15. Pause

11h 30-13h heures. Table ronde : Mémoires et traces du 22 mars 68 (Animateur Jean-Philippe Legois)

Ioanna Kasapi et Franck Veyron : Les archives de La contemporaine/ BDIC

V.Milliot : Mémoires. Ce qu’ils ont vécu et ce dont ils ont parlé

Florence Johsua : Comment retracer les parcours militants ?

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.