Réponse à François Gèze ce 5 Octobre 2015

 Apparemment vous êtes le seul à ignorer que les CIA and Co sont des magouilleurs. Vous avancez des enfantillages que vous prenez pour des scoops et affirmez que  la presse algérienne  ignore. L’attentat du 11 Septembre 2001  a éveillé plus d’un sauf vous et vos semblables sur l’action des islamistes et leurs commanditaires. Il est nécessaire pour vous et pour certains lecteurs de rappeler en bref la genèse du terrorisme qui remonte à 1990 en Algérie. Le Front Islamique du Salut le FIS était un parti anticonstitutionnel que le Président Chadli a légitimé pour s’allier aux islamistes contre le mouvement démocratique des jeunes lors des émeutes du 5 Octobre 1988 dont nous commémorons aujourd'hui, la 27eme année et qui a anticipé les mouvements appelés bien plus tard "Le printemps arabe". L'arrêt des élections au deuxième tour devenait dans ce cas légitime et la société civile animée par M. Benhamouda le Secrétaire Général du syndicat UGTA a exigé l'interruption des élections. L'armée a poussé le Président à la démission pour empêcher l’Algérie de basculer dans l’islamisme, dans l’anarchie et dans la mort.  Les militants du FIS qui menaient avant les élections la terreur sur la population a intensifié les attentats en mettant des bombes dans les lieux publics qu'ils revendiquaient y compris  à partir de vos médias. Les islamistes algériens n'ont jamais nié, ni leur objectif d’un état islamiste et l’application de la chariaa , ni leurs crimes. Vous, vous avez toujours tenté, comme dans cet article de renverser les rôles. Votre haine contre la résistance algérienne semble remonter à la lutte de libération algérienne. Vous en voulez à la résistance algérienne  qui a su libérer le pays de votre colonisation grâce à son Armée de Libération Nationale, l’A.L.N et vous en voulez à l'Armée Nationale Populaire l’A.N.P pour avoir combattue les GIA...pour préserver le peuple algérien de ce qui est advenu des libyens, des syriens , des maliens…Le DRS est un service stratégique de l'ANP et l'ANP est héritière de l'ALN et non d'une armée de tueurs, de tortionnaires, de génocidaires à l'instar de votre armée coloniale et dont   l’officier tortionnaire Le Pen entre autres en est l’exemple vivant.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.