Saad eddine kouidri

Reporter photographe

ALGER - ALGERIE

Sa biographie
Kouidri Saâdeddine né le 2 Décembre 1943. J’ai milité au PAGS à ETTAHADI-TAFAT et au MDS de 1968 à 2008. Mon métier est Reporter- photographe. J’ai réalisé des reportages, des expositions des diaporamas et ma dernière  réalisation remonte à 2011 avec le DVD « Warda fi sahèt ettarikh ».  je vis et j'habite à Alger.   
Ses éditions
Voir tous
  • Un mot sur les pétitions

    Par
    Il suffit d’abroger l’article 2 de la Constitution et le code de la famille et non pas de changer tous les textes pour ne rien changer aux droits du citoyen et de la citoyenne
  • La transition ou le système

    Par
    Si nous rappelons que le FFS malgré ses décennies de luttes pour la démocratie est aujourd’hui dans une situation inextricable, nous ne comprenons pas comment la transition peut-elle être gérée démocratiquement par une classe politique obsolète
  • La marche de démocrates de 1990

    Par
    La marche du jeudi 10 mai 1990 répond à l''appel du PAGS-MDRA-PSD-RCD. qui écrivent "Faisons de la marche une fête de l'espoir et de la solidarité" au moment ou les islamistes instauraient la terreur. Le rassemblement s'est fait à 14h à la Place du 1er Mai et s'est dirigé à la place des Martyrs ou devait se tenir un meeting.
  • La marche de démocrates de 1990

    Par
    Les multiples marches des Algériens Les images de l’une d’elle intitulée "La marche des démocrates"* organisée par des partis politiques le jeudi 10.05.1990 s'dresse aujourd'hui à ceux et celle qui veulent faire table rase de notre passé. Ils ne le font que pour cacher leur véritable intention criminelle qui est l'instauration d'un Etat théocratique à l'Iranienne, à la Turque ou à la Saoudienne
  • Les multiples marches des Algériens

    Par
    Les jeunes doivent savoir que ces antidémocrates pour garder le pouvoir préfèrent s’allier aux islamistes qu’aux démocrates. C’est la marque du système depuis l’indépendance. Cette simple équation est embrouillée par ceux qui préconisent l’Etat de droit sans jamais préciser de quel droit ?
Voir tous
  • Édition Découvrir Mediapart

    Les multiples marches des Algériens

    Par
    Les jeunes ont appris l’histoire écrite sous l’influence des anti démocrates, celle du parti unique, de la pensée unique avec l’ouverture « démocratique » du temps de Chadli avec les islamistes que Bouteflika développera jusqu’à amnistier les assassins.
  • Édition Découvrir Mediapart

    Un indice de crédibilité

    Par
    Malgré la destitution des Boutef et de ses sbires le pays poursuit toujours la politique du 5e mandat. Sinon comment expliquer cet alignement avec l'Arabie Saoudite au dernier sommet du monde arabe ? Dans les grands médias c’est le statut quo. On nomme et on dégomme de hauts fonctionnaires sans aucune autre information. On ne sait pas s’ils étaient pour ou contre le 5e mandat
  • Édition Découvrir Mediapart

    Le PAGS et cette légalité inopportune

    Par
    Le Parti d’Avant-Garde Socialiste sortait de la clandestinité au moment même où le mur de Berlin tombait, au moment où dans le monde le socialisme était remis en cause. Il sortait de la clandestinité au moment où Chadli offrait une assise politique anti constitutionnelle à la féodalité algérienne. Si la sortie de la clandestinité était inopportune, la participation aux élections communale de
  • Édition Découvrir Mediapart

    La « nostalgérie » jusque dans la haine

    Par
    Le livre « Nostalgérie - L’interminable histoire de l’O.A.S » de l’historien Alain Ruscio rappelle que les deux peuples qui existaient pendant la colonisation étaient des peuples juxtaposés. A l’étage de la grande librairie, consacré à l’histoire, ce livre est placé dans la rangée intitulée « colonisation-décolonisation »