saïd Penda
Journaliste et cybermilitant défenseur des droits humains
Abonné·e de Mediapart

36 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 avr. 2020

11 Avril 2011, 11 Avril 2020 : neuf ans que le criminel de guerre gbagbo est tombé

L’histoire retiendra qu’il a entraîné son pays dans la guerre civile moins de deux ans après son arrivée au pouvoir, avant d’être cueilli comme un vulgaire chef de guerre dans le bunker où il s’était retranché.

saïd Penda
Journaliste et cybermilitant défenseur des droits humains
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En effet, en Décembre 2001, alors que plusieurs centaines de ressortissants du nord de la Côte d’Ivoire avaient déjà péri sous les balles des escadrons de la mort et des éléments des forces de l’ordre recrutés dans son ethnie et dressés pour tuer, gbagbo organise un "Forum de Réconciliation Nationale". Les quatre leaders des principaux courants politiques sont présents (gbagbo, bédié, Guéï et Ouattara), aux côtés des représentants de toutes les forces vives de la Nation. Réputé très rusé, le criminel de guerre gbagbo croit tenir l’occasion rêvée de faire entériner définitivement l’exclusion d’Alassane Ouattara, en faisant constater par cette auguste assemblée l’impossibilité de son plus redouté opposant de lever le doute sur sa nationalité. Mais à la plus grande déception de gbagbo, Ouattara va bien au-delà de ce qui était demandé aux quatre leaders pour établir leur nationalité de façon irréfutable. Les arguments d’Alassane Ouattara sont imparables et les preuves présentées indiscutables. L’arbre généalogique qu’il présente remonte depuis son célèbre ancêtre, Sékou Ouattara, qui régna sur un territoire englobant une partie de l’actuel Côte d’Ivoire, l’extrême-sud du Mali et une portion du Burkina Faso. Ouattara a surtout fait venir dans la salle sa mère, Nabintou Cissé, son frère ainé, Gaoussou Ouattara et son cadet, Birama Téné Ouattara, surnommé « photocopie », tant la ressemblance avec Alassane Ouattara est saisissante. L’ancien haut fonctionnaire du FMI présente les cartes d’identité ivoiriennes de son père, puis de sa maman toujours vivante à ce moment-là, dame Nabintou Cissé qui l’accompagnait assise dans un fauteuil roulant. Enfin, Ouattara remet au directoire du Forum les résultats du test ADN qui confirme sa filiation d’avec ses deux géniteurs, dont la nationalité ivoirienne a été prouvée. Le très attendu débat sur la nationalité « douteuse » d’Alassane Ouattara est mort. Le complot de gbagbo a échoué.

Mais contre les résolutions du Forum qui ordonne d’établir le certificat de nationalité d’Alassane Ouattara, le rendant ainsi éligible à toutes les élections, gbagbo ordonne à la justice de ne pas délivrer le précieux sésame à l'opposant.

Voilà donc comment gbagbo a renforcé le sentiment d’exclusion des ressortissants du septentrion, qui se sont convaincus de l’existence d’un plan secret pour empêcher tout membre de leur communauté d’accéder à la magistrature suprême. Quand on ajoute à cela les brimades incessantes contre les militaires et officiers originaires du nord, on a ainsi réunis tous les ingrédients qui allaient contraindre les Ivoiriens du nord à prendre les armes, pour défendre leur nationalité confisquée par le criminel de guerre gbagbo et sa clique.

Comme on le voit, la guerre, c’est bien gbagbo qui l’a créée. Il est resté sourd aux conseils de ses pairs Africains et aux alertes de toutes les organisations des Droits Humains, qui prédisaient tous l’éclatement d’une guerre civile, si gbagbo lui-même, mais aussi les dignitaires de son régime, ne cessaient pas de traiter les ressortissants du nord du pays avec autant de condescendance et les soumettre à tant de brimades et d’humiliation.

Il n’y a pas pire violence pour un citoyen que de se voir renier sa nationalité. C’est comme de dire à un enfant qu’il n’est pas un vrai rejeton de son père.

Ce qui est vrai, est vrai !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Une pratique révélatrice des impasses de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot
Journal — France
Dans le Sud, le pas de deux des identitaires et du RN
À Nice, Menton et Aix-en-Provence, trois figures des identitaires se présentent aux élections législatives sous les couleurs d’Éric Zemmour. Le RN présente face à eux des transfuges de la droite et fustige leur radicalité, alors qu’ils étaient membres du parti quelques mois plus tôt.
par Lucie Delaporte
Journal
Marioupol, ville martyre
Après trois mois de résistance, le port de Marioupol est tombé le 20 mai aux mains des forces russes, marquant une victoire symbolique pour le président Vladimir Poutine. Plus de 2 400 soldats ukrainiens ont été faits prisonniers, alors que la ville est largement détruite.
par Laurent Geslin

La sélection du Club

Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony
Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées
Billet de blog
L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
par Les Grands Moyens