Chili: les extraterrestres sont dans la rue!

Face à la spectaculaire explosion sociale qui secoue un pays qui se croyait «raisonnable» et remet en cause les équilibres de près de trente ans de «transition» concertée et étroitement contrôlée, un enregistrement intempestif dévoile l’inconscient – ou la mauvaise conscience? – de la classe dirigeante chilienne.

On a cru initialement que c’était encore une fake news. Mais au terme d’une procédure rigoureuse de vérification des données, le quotidien chilien La Tercera a authentifié le message vocal stupéfiant envoyée à une amie via WhatsApp par Cecilia Morel, l’épouse du président chilien Sebastián Piñera. Nous le reproduisons ci-dessous :

« Je crois que le plus important, c’est de garder la tête froide, de ne pas s’affoler, parce que ce qui vient est très, très, très grave.

On a avancé le couvre-feu parce qu’on a su que la stratégie était la rupture de toute la chaîne d’approvisionnement alimentaire, et même dans certaines régions, de l’eau, des pharmacies… ils ont essayé de brûler un hôpital, ils ont essayé de s’emparer de l’aéroport, bref, on est absolument dépassés, c’est comme une invasion étrangère, extraterrestre, je ne sais pas comment dire, et nous ne sommes pas armés pour les combattre.

S’il vous plait, gardons notre calme, faisons appel aux gens de bonne volonté, c’est le moment de ratio…, de rationa…, comment on dit ?, de rationner la nourriture, et nous allons devoir diminuer nos privilèges et partager avec les autres. »

***

Source : on peut écouter ce message vocal à l’adresse YouTube suivante :

https://www.youtube.com/watch?time_continue=46&v=o3zz7-2E8Xk

Audio de Cecilia Morel / Es como una invasión alienígena © JezTv

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.