Son blog
24 abonnés Le blog de saintupery
Voir tous
  • Nicaragua : l’insurrection populaire face au terrorisme d’État

    Par
    Dans un témoignage bouleversant, Julio López Campos, combattant de l’offensive révolutionnaire finale contre Somoza en 1979 et ancien responsable du Département des Relations internationales du gouvernement sandiniste, confie à la revue nicaraguayenne Envío ses réflexions sur les défis de l’insurrection populaire qui affronte aujourd’hui le régime sanguinaire de Daniel Ortega et Rosario Murillo.
  • Amérique latine : quand Mélenchon pédale dans la semoule

    Par
    Pour le leader de La France Insoumise, il n’y a pas de dérive autoritaire au Venezuela et l’ex président équatorien Rafael Correa est une victime innocente. Entre la situation apocalyptique du pays de Chávez et la vague de révélations sur la décomposition du régime de Correa, l’entêtement de Mélenchon n’est plus simplement une erreur, mais une ignominie qui tient du véritable suicide idéologique.
  • Urgence Nicaragua: arrêter le massacre, chasser la dictature

    Par
    Dans une lettre d’appel au secours adressée à l’ex président progressiste uruguayen Pepe Mujica, le poète Ernesto Cardenal, figure historique de la révolution sandiniste, exhorte la gauche latino-américaine et mondiale à dénoncer la répression sanglante exercée par le sinistre couple présidentiel Daniel Ortega-Rosario Murillo contre le peuple nicaraguayen insurgé.
  • Venezuela : la classe ouvrière ne va plus au paradis

    Par
    « Le monde du travail est en train de vivre l’apocalypse », explique Froilán Barrios, dirigeant du Front autonome de Défense de l’Emploi, des Salaires et du Syndicalisme (FADESS), à l’hebdomadaire vénézuélien La Razón. Les acquis civilisationnels du XXe siècle sont en train d’être balayés. La population en est réduite à un seuil de subsistance digne du travail esclavagiste du XIXe siècle.
  • Ce que disent d’ex ministres et fonctionnaires de Chávez du régime de Maduro

    Par
    Les élections du dimanche 20 mai au Venezuela se déroulent sur fond de catastrophe économique et sociale sans précédent et dans des conditions politiques extraordinairement perverses. L'opposition persécutée est déchirée entre abstentionnisme et participation. Des figures historiques du chavisme dénoncent la corruption abyssale et l’autoritarisme galopant du régime de Nicolás Maduro.