Son blog
43 abonnés Le blog de saintupery
Voir tous
  • Violence sociétale et « nécropolitique » au Venezuela

    Par
    Empruntant au philosophe camerounais Achille Mbembe son concept de « nécropolitique », deux sociologues spécialistes de la violence analysent la militarisation croissante des politiques de sécurité au Venezuela au terme de vingt ans d’expérience « bolivarienne », la terreur semée par les forces de l’ordre dans les quartiers populaires et la systématisation des exécutions extra-judiciaires.
  • Lire le Venezuela: entre «négationnistes» et «euphémisateurs»

    Par
    Au terme de vingt ans de pouvoir « bolivarien », les gauches savent-elle encore quoi penser du Venezuela ? Entre l’aveuglement des uns, le désenchantement ou la perplexité des autres et les involutions inquiétantes de certains pays voisins, la tentation est grande de botter en touche. Contre la paresse analytique, un petit bilan d’étape, quelques conseils de lecture et un essai de déconstruction.
  • Gilets jaunes, salaires et mouvement ouvrier: hypothèses à bâtons rompus

    Par
    Des taxes sur le carburant à la question du salaire, de la justice fiscale au thème des services publics et des équilibres territoriaux, les objets de débat – et de perplexité – ne manquent pas. On peut tout dire sur les gilets jaunes, mais on ne pourra pas leur reprocher de ne pas nous faire réfléchir. Extraits d’un échange à bâtons rompus entre copains…
  • Y a-t-il un complot judiciaire contre la gauche en Amérique latine ?

    Par
    L’idée d’un complot judiciaire international de la droite la plus réactionnaire contre les anciens présidents progressistes sud-américains jouit d’une certaine aura de plausibilité dans l’opinion de gauche régionale et mondiale. À y regarder de plus près, ce grand récit ne tient guère la route. Décryptage en règle par le directeur de l’édition Cône Sud du Monde diplomatique.
  • Brésil: face à l'horreur et la haine

    Par
    La perspective de l’élection de l’authentique fasciste Jair Bolsonaro au Brésil est une catastrophe dont les conséquences potentielles dépassent largement les frontières de ce grand pays. Arnaldo Antunes, poète et figure éminente de la musique populaire brésilienne, pousse un cri d’alarme sur le risque de naufrage de sa patrie dans un océan d’horreur et de haine.