Salah Zeghidi, cela fait trois ans et tu manques à la Tunisie terriblement !

Peut être une image de 1 personne

Camarade Salah
Voilà déjà
Trois ans
Que tu nous a passé
Le flambeau
Pour regagner
Là-haut 
Le firmament *
Tu sais
Ton légendaire franc-parler
Et ton regard
Éclatant
Avec son reflet
De combattant
Nous manquent terriblement
Miroirs
De ce qui bouillonnait
En toi, intérieurement
Comme luttes à mener
Nombreuses luttes variées
Qui ont lié nos sorts
Contre le terrorisme
La peine de mort
Le racisme
Et tous les islamismes
Violents ou lightés
Pour les droits des minorités
Noirs et LGBT
De tous les croyants et athées
Pour tous les droits et libertés
Ceux des femmes, en premier
Pour une Tunisie évoluée
Sans oublier
Ton combat acharné
Pour l’Unité
De toutes les forces de progrès
Et ton syndicalisme chevronné
Au sein de l’UGTT
Toi, l’irréductible révolté
Qui défendait la justice et la vérité
L’État de droit et sa laïcité
Avec une ardeur passionnée
Quel qu’en soit le prix à payer
Toi qui as marqué ton rang
Par ta réflexion élevée
Par ton verbe et tes arguments
Par ton style achevé
Assassins et convaincants
Dont tes adversaires se méfient
Et, d’ailleurs, tes amis, aussi 
Toi qui fus de tous les fronts
Omniprésent
Dans tous les glorieux
Rassemblements
Et manifestations
Qui ont eu lieu
Dans nos lieux hauts
Qui ont jalonné
Nos combats
De la Place du Bardo
À l’avenue Bourguiba
Du Palais des Congrès
À la Place de la Kasbah
Sache
Que nous poursuivons
La tache
Commencée
La défense des convictions
Qui t’ont habité
Toi, le militant
Jamais atone
Depuis que nous étions
À Paris, étudiants
Membres du PCT
Évoluant
Dans la sphère de la gauche
Toi, à la Sorbonne
Et moi, taupin, j’étais
Au Lycée Hoche
C’était pendant les années soixante
Pendant la vague déferlante
De Bourguiba et son autorité
Ses milices et son fameux procès
Qui, au bagne de Borj Erroumi, t’a jeté
Célèbre par sa fosse, sous terre, creusée
Aux plus récalcitrants, réservée
Sache, pour terminer
Que ce que tu as été
Et ce que tu représentais
Continuent à nous inspirer

Camarade Salah
Repose en paix

Salah HORCHANI

* https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/030418/salah-zeghidi

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.