Le lecteur trouvera dans ce qui suit une liste non exhaustive de «livres qui ont cité mes articles politiques, dont certains constituent des actes de colloques, parmi lesquels on peut indiquer celui du regretté Abdelwahab Meddeb, intitulé Printemps de Tunis : La métamorphose de l'Histoire et paru chez Albin Michel en 2011, celui de Walid Phares - universitaire américain, expert mondial du terrorisme et du Moyen-Orient, commentateur sur Fox News et conseiller de Donald Trump pour la politique étrangère, celui-là-même qui, dans un post publié sur sa page Facebook le jeudi 13 avril 2017, a mis en garde les modernistes tunisiens contre un putsch islamiste en préparation – je disais donc celui de Walid Phares intitulé The Lost Spring : U.S. Policy in the Middle East and Catastrophes to Avoid et publié chez St. Martin's Press en 2014, celui édité par Fahed Al-Sumait, Nele Lenze et Michael C. Hudson, intitulé The Arab Uprisings : Catalysts, Dynamics, and Trajectories et publié en 2015 chez Rowman & Littlefield, celui édité par David Courpasson et Steven Vallas, intitulé The SAGE Handbook of Resistance et publié en 2016 chez SAGE - livre sélectionné par le Library Journal comme l'un des meilleurs textes de référence de l’année 2016 - celui édité par Nancy Bermeo et Deborah J. Yashar, intitulé Parties, Movements, and Democracy in the Developing World et publié en 2016 chez Cambridge University Press, et le dernier, paru à ma connaissance parmi ces livres, intitulé Blessures des mots. Journal de Tunisie : Wounding Words. A Woman's Journal in Tunisia - Édition bilingue, écrit par Evelyne Accad et publié aux Éditions L'Harmattan en 2017»*.

Salah HORCHANI

* Extrait de la dernière version de mon article intitulé «Un sizain résumant mon combat contre les islamistes, cause de mon éjection de Facebook», paru sous le lien suivant :

http://horchani.blog.lemonde.fr/2017/07/01/un-sizain-resumant-mon-combat/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.