Le slogan populaire que Rached Ghannouchi voudrait faire condamner (Vidéo*)

Il s’agit d’un slogan né, à ma connaissance, le jour de l’exécution
De Chokri Belaïd, slogan qui fut scandé le jour de son enterrement 1)
Par une marée humaine estimée à 1,4 million de compagnons 
Dans un pays qui compte près de 11 millions  d’habitants, environ
Transmis, en direct, sur presque toutes les chaînes de télévision
Nationales et étrangères, mais censuré par Al Jazeera perfidement
Qui fut prise en flagrant délit de falsification d’images et de son 2)
Al Jazeera, la chaîne qatarie, attitrée de l’islamisme rampant
À l’échelle planétaire, jusqu’aux banlieues populaires des pays de l’Occident
Le Qatar, protecteur et financier de la Confrérie des Frères musulmans
Qui, par son biais, essaye de torpiller le processus des arabes printemps
Et prendre sous sa tutelle l’islam des pays musulmans minoritairement
Faits qui ne demandent pas de références, puisque admis notoirement
À ce propos, il me revient en mémoire la ritournelle d’Oberlé Jean
Dont Pierre Dac fut la voix quotidiennement jusqu’au débarquement
« Radio Paris ment, Radio Paris ment, Radio Paris est Allemand»3)
Générique de l'émission Ici Londres, de la BBC, à destination
De la France résistante, combattante contre la nazie occupation
Qu’on pourrait transposer, compte tenu de la tromperie de cette chaîne d’information
«Al Jazeera ment, Al Jazeera ment, Al Jazeera est nahdhouie4) assurément !»
Quant au slogan, c’est «Ya Ghannouchi ya saffah, ya kattal laroueh !»* dont une traduction
Est donnée par «Oh ! Ghannouchi sanguinaire, oh ! Assassin», simplement
Ne lui en déplaise, ce slogan est déjà gravé dans la mémoire de la Nation
Le désignant responsable de l’assassinat de Chokri, du moins politiquement
Et, de fait, il est devenu un classique notoire dans bien d'autres manifestations
Malgré sa menace de trainer, ceux qui l’accusent de ce meurtre, devant les juridictions
Ainsi que les personnes et médias qui s’inscrivent dans des campagnes de son dénigrement 5)
Et la réalité que, pas une semaine ne passe sans qu’elle n’ait son lot de telles accusations

Salah HORCHANI

*https://www.youtube.com/watch?v=FpfjuCED_M0

1) https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/110313/chokri-belaid-le-rossignol-de-la-liberte

2) http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/tunisie-funerailles-de-chokri-130465

3)http://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu00282/bbc-radio-paris-ment-et-messages-personnels.html

4) Nahdhaoui : adjectif et nom  qui ont rapport à Ennahdha, le parti islamiste, succursale tunisienne de la Confrérie des frères musulmans, fondé et présidé par Rached Ghannouchi.

5) Voir l’Addendum - intitulé «Ennahdha menace de poursuivre médias et citoyens en justice tandis que l’ambassadeur de l’UE l’appelle "le parti des Frères musulmans"» - à mon article dont le titre est «En relation avec la Blacklist de l’UE : Le financement d’Ennahdha par le Qatar», paru sous le lien suivant :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/100218/en-relation-avec-la-blacklist-de-l-ue-le-financement-d-ennahdha-par-le-qatar

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.