salah horchani
Professeur des universités (Mathématiques, Universités de Bourgogne et de Tunis)
Abonné·e de Mediapart

690 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 déc. 2019

À propos du passage de sa Hautesse Recep Tayyip Erdoğan à Carthage

salah horchani
Professeur des universités (Mathématiques, Universités de Bourgogne et de Tunis)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Kherigi dit Rached Ghannouchi et Reccep Tayyeb Erdogan aux pieds du «Boucher de Kaboul », Gulbuddine Hekmatyar, lors d’un entretien à trois au plus fort de la guerre anti-soviétique d’Afghanistan.

Il n’a manifesté aucune réaction face à la main basse
Représentée par l’accord sécuritaire signé par son altesse
Le Sultan Erdogan avec la Libye, sujet qui nous intéresse [13]
Plutôt avec la partie qui devant son « fréro » de Sultan s’abaisse
Celle qui est soutenue par les milices islamistes de toutes espèces
Accord non pas pour pacifier, mais, pour qu’un protectorat s’y établisse
Aubaine pour l’Internationale islamiste pour que ce pays s’islamistise
En attendant de faire de même chez les voisins où l’islam vit en crise
Avec les modernistes, pense-t-il, et, aux islamistes, sauver la mise
Et, qui plus est, il y réalise sa mainmise, un véritable casse
Des richesses hydrocarburées renfermées dans cet espace [14] a. 
Et, il vient de le recevoir à Carthage lors d’une grand-messe [14] b. 
Visite-surprise pour les médias, mais, s’est dite invitée, Sa Hautesse
Sa Hautesse qui, de plonger dans la politique des axes, nous presse
Tentant de nous vassaliser, et souhaite que notre démocratie trépasse
Elle a mis à mal notre novice président, en nous découvrant sa mollesse
Pour le déstabiliser, avec son sermon-tabac, elle n’a pas manqué d’audace [14] c.
La situation est grave, et, il faut arrêter de se voiler la face
Imprévisible président qui, vers une pente à haut risque, progresse
Et qui, l’idée de chambarder notre historique neutralité, caresse [14] c.
Il a donné l’impression que, les provocations ottomanes, il embrasse
Et il a empêché les journalistes de couvrir ses indélicatesses [14] d.
Il nous révèle chaque jour ses limites et son amateurisme qui nous angoissent
Il continue d’enrichir sa collection de bévues et maladresses
Plus il intervient dans la vie publique, plus sa popularité baisse
Serait-ce le moyen  le plus démocratique pour qu’on s'en débarrasse !
Il est à mille lieues de Bourguiba, de Bajbouj et de leur sagesse     
Dans cette ambiance incertaine, marquée par les petitesses
Rien que la vue de nos trois présidents m’envahit de tristesse
Et me donne envie de porter cache-yeux et boules Quiès
Et, s’il vous plait, surtout, ne me demandez pas si je suis «labess» [14] e.*

Salah HORCHANI
* Extrait de :

https://blogs.mediapart.fr/salah-horchani/blog/111219/tunisie-elections-le-deal-entre-ennahdha-et-qalb-tounes-les-debuts-de-kais-saied

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les publicitaires font main basse sur les données des élèves partout dans le monde
Human Rights Watch a analysé durant deux ans 164 outils numériques destinés aux élèves de 49 pays durant la pandémie afin qu’ils puissent continuer à suivre leurs cours. 89 % « surveillaient les enfants, secrètement et sans le consentement de leurs parents ». Une enquête réalisée avec un consortium de 13 médias, dont Mediapart, coordonnés par The Signal Network.
par Jérôme Hourdeaux
Journal
Le casse-tête des enseignants français
Avec seulement deux applications mises en cause, la France fait figure de bonne élève dans le rapport de Human Rights Watch sur la collecte de données durant la pandémie. Mais, dans les salles de classe, la situation est en réalité plus complexe, notamment en raison de l’usage d’outils non validés par le gouvernement.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Fil d'actualités
Au Texas, au moins 21 morts dont 19 enfants dans une tuerie : Biden appelle à « affronter le lobby des armes »
Le président américain Joe Biden, visiblement marqué, a appelé mardi à « affronter le lobby des armes » pour prendre des mesures de régulation, alors que l’Amérique vient de replonger dans le cauchemar récurrent des fusillades dans des écoles.
par Agence France-Presse
Journal — International
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat

La sélection du Club

Billet de blog
L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
par Les Grands Moyens
Billet de blog
L'espace public, un concept « vide » ?
Comme le souligne Thierry Paquot dès l’introduction de son ouvrage, « l’espace public est un singulier dont le pluriel – les espaces publics – ne lui correspond pas. » Alors que le premier désigne grossièrement la scène du débat politique, les seconds renvoient à une multiplicité de lieux (rues, places, jardins, etc.) accessibles à tous et la plupart du temps relevant d’une propriété collective.
par Samuel PELRAS
Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées
Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony