La catastrophe de Gênes est un autre crime politique

Depuis des décennies on sait que ce pont devait être démoli. Les gouvernements ont accordé à la société des autoroutes (de la famille Benetton), le droit à l’autocontrôle et à l’auto-certification. Après le désastre, le directeur de cette société a eu le culot de dire qu'il n'y avait eu aucun signal de danger! En Italie, il y a environ 45 000 viaducs et ponts, dont environ 60% sont à risque.

En résumé:

1) on sait depuis des décennies que ce pont devait être démoli car il a été construit sur la base d'un projet destiné à l’échec dès sa création ...

2) les gouvernements ont toujours accordé à la société des autoroutes (depuis des années propriété de la famille Benetton), le droit à l’autocontrôle, à l’auto-certification ... et peu après le désastre, le directeur de cette société a eu le culot de dire qu'il n'y avait eu aucun signal de de danger!

3) En Italie, il y a environ 45 000 viaducs et ponts, dont environ 6o% à risque ... et on peut être angoissé dès qu’on apprends l'absence de contrôles sérieux! Mais, cela est assu le cas de la plupart des pays en Europe et à l'échelle mondiale (les gouvernement ne se soucient guère de la vie des habitants ... mais toujours des profits à tout prix).

4) les catastrophes et les plus différents désastres se répètent (effondrements de ponts et viaducts, d’immeubles et hangars par le tremblement de terre parce que construits sans respect des normes –à l’Aquila mort de 32 étudiants chez leur logement construits 6 ans auparavant avec des fausses certifications- inondations etc. etc. ... comme disent les géologues, les ingénieurs et les experts non vendus au pouvoir, nous devons nous attendre à une répétition permanente du deuil ... et j'ajoute: les gouvernements de droite et de l'ex-gauche et maintenant des fascistes-racistes-sexistes n’ont aucune intention de promouvoir un projet de réhabilitation générale de toutes les situations à risque ....

5) il n'y a pas de culture de prévention et de réhabilitation indispensable voir urgente!

6) M. Renzo Piano a lui aussi eu le culot de dire après ce dernier désastre que la prévention manque, etc. Mais, à Gênes, juste le jour de la dernière inondation, il a eu la «délicatesse» de présenter son nouveau projet de water front de toute évidence pour satisfaire les attentes les embarcations de plaisance alors qu’il n’a jamais proposé un projet de réhabilitation des immeubles et structures qui dans les banlieues sont à haut risque.

7) Comme des chacals, les politiciens d’aujourd’hui comme ceux d’hier se mettent en vedette pour montrer leur engagement face au désastre et ils promettent de tout … mais quoi au juste ?

Droites et ex-gauche sont prêts à exploiter le désastre (plus de 50 morts et d'immenses dégâts) pour légitimer les projet de tunnels à la sortie de Gênes (la gronda) et sur la route entre Turin et Lyon (le TAV) ...

8) Gronda, TAV, et autres grandes œuvres ne sont toujours que des grand travaux dangereux/nuisibles pour les habitants, le territoire et hyper cher ... c'est la logique du choc économique !!!

9) La résistance collective des victimes, des habitants actifs, des professionnels et des chercheurs qui collaborent avec les victimes et la population contre les risques est la seule action utile à suivre

lire : Résistance aux désastres sanitaires, environnementales et économiques en Méditerranée

http://effimera.org/resistenze-ai-disastri-sanitari-ambientali-ed-economici-nel-mediterraneo-salvatore-palidda/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.