salvatore palidda

Professeur de sociologie à l'université de Gênes (Italie)

Son blog
115 abonnés Le blog de salvatore palidda
Voir tous
  • Hyper-exploitation et corruption au cœur de Fincantieri

    Par
    Une enquête judiciaire dévoile enfin le «système Ficantieri»: hyper-exploitation à travers la sous-traitance des différents travaux confiée à des entrepreneurs «ethniques» qui assurent ainsi un prix de la main d’œuvre très bas et aussi des pots-de-vin et des cadeaux de luxe aux fonctionnaires, un système qui dure depuis trente ans et s’est empiré.
  • Le scandale dans la magistrature italienne s’aggrave

    Par
    Depuis juin 2019 le scandale dans la magistrature italienne n’arrête pas de s’aggraver. Le court-circuit des magouilles, pressions, combines et ententes illicites pour régler les affaires des uns et des autres et des amis politiques etc. configure une dérive déroutante du sommet de l’institution et de nombre de magistrats. Mais les remèdes annoncés ne semblent pas pouvoir assainir la situation
  • Ce que nous apprennent les revendications du mouvement antiraciste aux États-Unis

    Par
    Depuis toujours les États-Unis reproduisent des faits extrêmes : après l’exaspération de la criminalisation raciste et de l’emprisonnement massif voilà maintenant le mouvement antiraciste qui arrive à réclamer fortes réductions du budget de la police et imaginer même son abolition, des revendications inimaginables en Europe et pourtant possibles
  • L'escalade de la brutalité raciste des forces de police

    Par
    Voici quelques réflexions sur le processus qui a conduit à la recrudescence de la brutalité des polices aux États-Unis mais aussi dans bien d’autres pays à travers une revue de quelques recherches et des statistiques. Il apparaît alors évident que l’escalade de cette brutalité s’inscrit dans le développement néo-libériste/néocoloniale aussi bien aux E.-U. qu’en France, en Angleterre et ailleurs.
  • L’éternelle “Negro Question” que même Hannah Arendt n’arrivait pas à comprendre

    Par
    La question raciale ne cesse pas de reproduire des révoltes aux États-Unis, en France, au Royaume Uni et ailleurs d’autant plus que le néo-libériste alimente la recrudescence du néocolonialisme. Cependant même Hannah Arendt n’arrivait pas à comprendre que cette question est la même que celle qui a conduit à la persécution des Juifs, des Roms, des homosexuels et des communistes et anarchistes
Voir tous
  • Édition Les invités de Mediapart

    En Italie, la gauche a tout fait pour ne pas gagner

    Par
    Plus de 4,7 millions de voix ont été perdues par la gauche, et sept millions par la droite... « Le jeu est dans les mains des élus de la liste Grillo: vont-ils trouver un accord point par point avec la gauche sans entrer dans aucune coalition gouvernementale? », s'interroge Salvatore Palidda, sociologue (université de Gênes).  
  • Édition Les invités de Mediapart

    Le missile, l'avion et la justice

    Par
    Si la justice italienne a fini par admettre que la chute d'un avion au large de la Sicile (81 en morts en 1980) était due à un missile, rien n'établit encore l'origine du tir – la responsabilité de la France est régulièrement évoquée. Professeur de sociologie à l'université de Gênes (Italie), Salvatore Palidda revient sur cette affaire et se demande comment « la construction de l’Union politique européenne» pourrait assurer un « contrôle démocratique des services secrets».
  • Édition Les invités de Mediapart

    Amiens : énième dérive à droite de la gauche au pouvoir

    Par
    Dénonçant les déclarations «sécuritaires» de François Hollande et Manuel Valls après les émeutes d'Amiens, Salvatore Palidda, professeur de sociologie à l'université de Gênes (Italie), reproche à la gauche au pouvoir de ne pas s'attaquer aux « véritables insécurités », c'est-à-dire « les injustices économiques et sociales ».
  • Édition Les invités de Mediapart

    En Italie, une justice ambiguë

    Par
    Onze ans après le G8 de Gênes, la justice italienne vient de rendre ses derniers jugements, sévères avec les manifestants, mais pas avec les policiers accusés de violences. Salvatore Palidda, professeur de sociologie à l'université de Gênes, démêle l'écheveau des responsabilités et les stratégies mises en place dans le traitement judiciaire des événements.