L'accablante croisade pour l’intégrisme d’Etat de Macron et Castaner

Macron dévoile sa vraie ambition: il veut être le paladin de la guerre contre ceux qui ne sont pas des bons chrétiens, blancs (les wasps à la française), bref contre ceux qui gênent l’intégrisme d’Etat: donc mobilisation générale de tous les forces de police et de la justice contre «l'islamisme et communautarisme». Voilà la mort du vrai universalisme et l’hétérogénèse de la démocratie macronienne.

C’est accablant! Comme raconte Camille Polloni sur Mediapart après l’assemblée de tous les 125 préfets et autres fonctionnaires à son ministère place Beauvau le 28 nov. 2019, Castaner relance avec un circulaire la mobilisation anti-islamiste/anti-communautariste suggérant des mesures dignes de la mise en place d’une grande épuration ou purification, voire persécution à grande envergure. 

Macron est attendu pour parler de sa nouvelle formule à effet : la guerre au «séparatisme islamiste» que Castaner décline aussi en tentatives de «sécession» ! Une telle mobilisation policière et judiciaire pour l’offensive républicaine contre cet ennemi dans plusieurs points du territoire national prend carrément l’allure d’une croisade d’une République conçue comme l’entité intégriste par excellence. D’où des mesures qui vont chercher à profiter ou construire facilement des «délits» permettant de bannir tout commerce, lieu ou situation jugée intolérable selon le discrétionnaire habituel de la police et de quelques juges. Il suffira dire que le lieu de culte n’a pas assez d’extincteurs, ou le siège dit communautaire n’assure pas une hygiène impeccable ou est aussi un lieu de travail dissimulé, de fraude fiscale et des cotisations sociales (CAF, Urssaf) et autres impôts. Cet aspect est en particulier le plus surprenant: il faut avoir du culot à dire que les lieux islamistes ou communautaristes sont les plus suspects de de travail dissimulé, de fraude fiscale et des cotisations sociales et autres impôts quand l’économie souterraine a atteint en France plus de 15-18% mais les polices ne font rien contre cette économie lorsque est pratiquée par les bons français chauvins: là ce sont des illégalismes tolérés et meme bien tolérable car elles font tourner l’économie nationale! Pas de contrôles ont été effectués à l’égard de ces illégalismes! Jamais Macron, le gouvernement, les préfets et le ministère de la justice ont donné la directive de poursuivre sérieusement les économies souterraines … sauf si on a le soupçon qu’elles sont pratiquées par des «islamistes-communautaristes».

            L’affaire du gardien de la paix A.I.: considéré musulman suspect d’«islamisme» et donc sous enquête pour être expulsé de la police est aussi une autre preuve de ce qui devient l’«intégrisme d’Etat» de l’ère macronienne. Va-t-on voir la généralisation de la chasse aux musulmans dans la fonction publique?

            Cette dérive du régime Macron est gravissime. Elle ressemble beaucoup à la croisade qu’a essayé de lancer Salvini en Italie, Orban en Hongrie, la droite autrichienne et tous les fascistes-racistes-sexistes voir intégristes du monde. Ils faut les arrêter! Appelons à la Résistance!

Voir aussi:

https://www.mediapart.fr/journal/fil-dactualites/180220/macron-annonce-l-arret-des-enseignements-en-langues-etrangeres-elco

 

https://blogs.mediapart.fr/salvatore-palidda/blog/080220/violence-policieres-et-heterogenese-de-la-democratie-la-france-avant-garde

 

https://blogs.mediapart.fr/salvatore-palidda/blog/070120/sur-la-controverse-entre-integristes-universalistes-antiracistes-et-racialises

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.