Elections départementales : elles se lancent dans la bataille pour la première fois.

Dimanche 20 et 27 juin auront lieu les élections départementales. 32 binômes candidats sont en lice dans les sept cantons de Nantes en Loire-Atlantique. Des binômes composés obligatoirement d'un homme et d'une femme. Du coup, je me suis interrogée sur la place des candidates issues de la société civile, présentées comme un «renouvellement» de la classe politique.

Pour la première fois, elles se lancent en campagne © Samira Houari-Laplatte

Durant plusieurs jours, j'ai suivi trois nantaises issues de la société civile, candidates aux élections départementales. Leurs noms et leurs visages ne sont pas encore connus du grand public, pourtant elles pourraient être amenées à exercer un rôle dans la vie politique.

Elles se lancent pour la première fois en campagne, mais sont-elles décisionnaires au même titre que leur colistier ? Quels sont leurs engagements pour le département de Loire-Atlantique ? Dans ce contexte social difficile, une démobilisation électorale avec des taux d'abstentions en hausse, comment attirer les abstentionnistes ?

Autant de questions auxquelles, elles apportent leurs réponses.

Un reportage de terrain.

https://www.youtube.com/watch?v=Yyf8FQzbgLQ&t=275s

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.