Samy Johsua
Abonné·e de Mediapart

59 Billets

1 Éditions

Billet de blog 28 janv. 2014

L'antisémitisme, l'AFP, Libération

Jusque là c'était pour moi comme vu de loin, en solidarité contre racismes et sexisme. La femme ramenée à un sexe à conquérir, voire à prendre de force. Le voisin de palier limité à son essence « arabe » au seul énoncé de son nom. L'homme à la peau noire résumé à un « black », comme si ça disait tout ce qu'il y avait à en dire. Mais quand ça touche personnellement, c’est un choc pour sûr.

Samy Johsua
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Jusque là c'était pour moi comme vu de loin, en solidarité contre racismes et sexisme. La femme ramenée à un sexe à conquérir, voire à prendre de force. Le voisin de palier limité à son essence « arabe » au seul énoncé de son nom. L'homme à la peau noire résumé à un « black », comme si ça disait tout ce qu'il y avait à en dire. Mais quand ça touche personnellement, c’est un choc pour sûr. Me voilà à mon tour ramené à ma supposée nature profonde, « un juif » et basta !. Et ceci non par un quelconque Dieudonné, mais par la plus prestigieuse de nos agences, l'AFP. Pas par une feuille de chou fasciste, mais l'autoproclamé journal de la morale universelle, Libération. Voici un extrait de la dépêche du 26 janvier 2014, reprise telle quelle par le journal (plus l’Express et RTL).

« Municipales: la diversité devrait percer sans bruit

"Le cas de Haouaria Hadj Chikh, à Marseille, illustre cette frilosité. Elue en 2008 dans le 7e secteur de la Cité phocéenne, elle s’attendait à être désignée tête de liste par le Front de gauche, qui a préféré investir un trotskiste né dans une famille de Juifs d’Egypte. «Il va falloir aller chercher les voix partout, y compris dans les cités pavillonnaires où ça vote extrême droite», a expliqué Jean-Marc Coppola, tête de liste FG à Marseille, au site Regards. «On a donc besoin de gens solides.» En clair, décrypte la militante avec amertume, «il pense que je ne suis pas assez armée pour affronter le FN.»

Il est absolument évident que la référence à ma judéité n'amène aucun bonus d'information. Sauf le suivant : dans les quartiers populaires comme pour le Front de Gauche c'est la guerre ethnique qui prime. Une double ignominie.

Je ne m'engage pas dans cette campagne municipale comme juif (d'ailleurs je ne l'ai jamais fait dans mes engagements politiques) mais m'y voilà assigné. Certes, contre les antisémites je revendique avec force mon origine dont je ne tire par ailleurs aucune fierté particulière. De même, n'ayant jamais été trotskiste (demandez à Alain Krivine),j'assume sans problème l'étiquette quand elle est brandie comme une insulte. N’ayant pas l’âme complotiste, il ne fait aucun doute à mes yeux que les deux rédactions n’ont rien d’antisémites. Mais ce n’est rassurant qu’à moitié. Cela veut dire que l’ethnicisation de la pensée agit désormais comme un allant de soi, sans même qu’on se rende compte de l’énormité de la chose.

Je vais me permettre ici de laisser parler ma fille, Emmanuelle, qui dit ceci tellement mieux que moi.

« Pour tout dire, dimanche soir en discutant avec Samy de l'article de Libération, ma raison politique a dominé. On n’allait pas faire le buzz là-dessus.

Mais lundi matin à la relecture de l’article, une grande colère s’est emparée de moi. Car à vrai dire qu’est-ce que l’on peut reprocher à Samy ? Il a fait le choix de vivre dans les quartiers nord de Marseille depuis toujours. Il a été de ceux que le Bétar pourchassait.

De « Marseille Fraternité » dans les années 1980 jusqu’au « Collectif du 1° juin », l’an dernier, en passant par le travail quartier dans le NPA, mes parents ont toujours été des combats antiracistes luttant contre les stéréotypes et les préjugés que l’on pose trop facilement sur les classes populaires. Samy est un immigré, arrivé en France à 10 ans et qui a grandi au Parc Bellevue[1]. Il est donc un immigré issu de la diversité. Argument dont il ne se sert jamais dans les débats si difficiles autour de la place des immigrés et de leurs enfants et petits enfants. Alors quoi ?…. La dépêche AFP l’a dit, il est juif !!!! Et Coppola a choisi un juif pour aller chercher les voix du FN, cqfd.

Du coup, je pense à Christiane Taubira qui n’a pas porté plainte contre les dégueulasseries racistes, et à tous ceux, dont mon camarade Samy, qui réfléchissent au-delà de la bêtise. Point trop de vagues !

Mais une fois la raison gardée, il est temps d’acter la défaite qui se met en place sous nos yeux. Il est bien loin le « Français, immigrés, même patron, même combat ». L’antisémitisme décomplexé vient s’ajouter aux autres racismes décomplexés de ces dernières années: islamophobie, racisme anti-Roms etc… Expliquer ce n’est pas excuser. Et avoir peur de faire des remous là-dessus, c’est aussi un des signes de la défaite.

Voilà, Samy est un « un trotskiste » né dans une famille de Juifs d’Egypte. Ca fait peur !!! Que répondre à cela, la seule chose qui est fausse c’est qu’il soit trotskyste !

Je voulais signifier l’ampleur du recul que nous observons pas à pas dans ce pays. Mais bon ma schizophrénie de fille de militants a ses limites. Alors pour finir juste un joli poème d’Eluard, à rétorquer à ceux qui désespèrent :

C'est la douce loi des hommes

Du raisin ils font du vin

Du charbon ils font du feu

Des baisers ils font des hommes

C'est la dure loi des hommes

Se garder intact malgré

Les guerres et la misère

Malgré les dangers de mort

C'est la chaude loi des hommes

De changer l'eau en lumière

Le rêve en réalité

Et les ennemis en frères

Une loi vieille et nouvelle

Qui va se perfectionnant

Du fond du cœur de l'enfant

Jusqu'à la raison suprême. »

Tu as raison Emmanuelle. Oui l’époque est glauque. Mais si on perd l’espoir alors on aura vraiment tout perdu.


[1] Une des Cités les plus en difficulté de la Ville

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Chaos dans les aéroports : le symptôme d’une crise profonde
Alors que les salariés d’Aéroports de Paris entrent en grève, les délais et les annulations dans les aéroports devraient accompagner les voyageurs cet été. Une situation qui est le fruit des impasses d’un modèle dans lequel ce secteur s’est enfermé. 
par Romaric Godin
Journal
Paris rapatrie 16 mères ex-membres de l’État islamique et 35 mineurs détenus en Syrie
La France récupère 51 de ses ressortissants qui étaient détenus dans un camp du nord-est de la Syrie depuis la chute de Daech. Uniquement des femmes, anciennes membres du groupe terroriste et leurs enfants, dont sept orphelins.
par Céline Martelet, Hussam Hammoud et Noé Pignède
Journal — Violences sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset est visé par une plainte pour harcèlement sexuel
La vidéaste Clothilde Chamussy, de la chaîne « Passé sauvage », accuse l’animateur de « DirtyBiology » de harcèlement sexuel. Il est mis en cause par sept autres femmes pour violences psychologiques, sexistes et sexuelles. Il « conteste totalement les accusations » relayées à son encontre.
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
Voilà comment Jupiter a foudroyé Jupiter !
Emmanuel Macron a sans doute retenu la leçon de Phèdre selon laquelle « Jupiter nous a chargé de deux besaces : l’une, remplie de nos fautes, qu’il a placée sur le dos ; l’autre contenant celles d’autrui, qu’il a pendue devant » : les siennes, il les a semées et les sème encore …
par paul report
Billet de blog
RN-LREM : Après le flirt, bientôt un enfant ?
Rassemblement national et Marcheurs ! flirtent juste, pour l’instant. Mais bientôt, ils feront un enfant. Bientôt, le système y verra son issue de secours. Bientôt, se dessinera la fusion du projet « national-autoritaire » et « euro-libéral ». Comment y répondrons-nous ?
par Ruffin François
Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
Macron triomphe au Palais Garnier
Depuis sa réélection à la présidence de la République, Emmanuel Macron est plongé dans une profonde mélancolie. La perte de majorité absolue à l’Assemblée nationale n’a rien arrangé. Au point qu’il est question d’un « homme en fuite ». Et s’il s’était réfugié, juste à côté, au Palais Garnier ?
par Paul Alliès