Sara Melki
Abonné·e de Mediapart

31 Billets

1 Éditions

Billet de blog 29 janv. 2021

Interpellation Comission Mixte Paritaire PdL 3733 EUS

Le 28 Janvier 21, Lettre aux membres de la Commission Mixte Paritaire, sur le projet de loi n 3733

Sara Melki
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Madame, Monsieur,

Nous revenons vers vous une nouvelle fois, car vous allez très prochainement vous réunir en Commission Mixte Paritaire, pour rechercher un compromis sur le projet de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et reportant la date de caducité des régimes institués pour faire face à la crise sanitaire. 

Nous avons suivi depuis mai 2020 tous les débats parlementaires concernant les nombreuses lois instaurant le régime d’état d’urgence, puis sa prolongation, puis sa sortie, puis sa pérennisation, et enfin son dernier avatar une nouvelle prolongation. 

Nous sommes profondément déçus par le fait que les amendements votés (principalement par le Sénat) ne répondent que très partiellement à l’urgente nécessité de voir le Parlement reprendre ses prérogatives et assumer ses responsabilités dans cette période difficile au lieu de donner tous les pouvoirs au gouvernement pour limiter nos libertés sans réel contrôle possible, sinon a posteriori. Ceci d’autant plus que la mission d’information sur la gestion de la crise sanitaire, dernier rempart de contrôle vis-à-vis du gouvernement, à été dissous par la majorité de l’Assemblée Nationale alors même que l’état d’urgence sanitaire est en voie d’être prolongé. 

Il est donc crucial que vous défendiez ces amendements en Commission Mixte Paritaire. En effet, il faut éviter à tout prix que le texte, une fois de plus, ressorte de la CMP sans décision, et qu’en fin de compte il soit finalement voté par l’Assemblée Nationale quasiment à l’identique de ce qu’avait proposé le gouvernement (si on excepte le bienvenu abandon de l’article 3). 

Nous vous appelons à conserver en particulier sur deux points qui nous semblent particulièrement importants : 

  1. la limitation de la prolongation de l’EUS à deux mois et demie (ce qui reste beaucoup trop long à nos yeux,  mais est quand même mieux que les 3 mois et demie proposés par le gouvernement), 
  2. et la limitation du confinement à un mois sans vote du parlement.

Il s’agit d’une loi lourde de conséquences pour chacun d’entre nous et pour l’avenir de notre démocratie. Avec nos salutations citoyennes,

Les Citoyens en Alerte

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
La redevance sabordée, l’information en danger
Emmanuel Macron l’a décidé presque seul : l’audiovisuel public sera privé dès cette année des 3,2 milliards d’euros que lui rapporte cette ressource prélevée depuis 1948. Au nom du « pouvoir d’achat », le gouvernement s’apprête à faire peser de lourdes menaces sur les médias publics.
par Dan Israel
Journal
Outre-Manche, la BBC dans le collimateur du gouvernement
L’exécutif britannique veut changer le mode de financement du groupe audiovisuel public pour des raisons économiques et électoralistes. En janvier dernier, la ministre de la culture, Nadine Dorries, a expliqué vouloir mettre fin à la redevance, un système de financement qu’elle juge « obsolète ».
par Marie Billon
Journal — Gauche(s)
Le conflit russo-ukrainien divise la gauche anti-guerre
La cohérence du camp anti-impérialiste, a priori uni par son rejet des blocs militaires, a été mise à l’épreuve par l’invasion de l’Ukraine. Certains refusent les livraisons d’armes, craignant l’engrenage d’un conflit interimpérialiste, tandis que d’autres estiment incontournable cette solidarité. 
par Fabien Escalona
Journal
Yaël Braun-Pivet, première femme au perchoir
La députée des Yvelines succède à Richard Ferrand au terme de deux tours de scrutin. Un poste qu’elle convoitait depuis de nombreux mois. 
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Autorisation de l'interdiction de l'IVG aux USA, sommes nous mieux lotis en France ?
« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant ».
par bennoursahra
Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra