Enseignement Supérieur, Recherche... les mobilisations du 6 avril (II)

Le 6 avril est une journée de mobilisations dans la Fonction Publique. Sur le site de Solidaires, par exemple, le titre "Fonction Publique - Journée nationale intersyndicale d'action" est suivi d'un communiqué intersyndical appelant à "faire de la semaine du 5 au 10 avril une semaine d'actions diversifiées pour faire entendre la voix des agent-es publics". Universités et Recherche comprises.

Comme annoncé, les mobilisations de la journée du 6 avril 2021 sont en cours. Un communiqué signé par la CGT, FA, la FSU et Solidaires souligne notamment :

"Ensemble, nous revendiquons :

- L'abrogation de la loi portant transformation de la Fonction publique avec le maintien et le renforcement des commissions administratives paritaires et des comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail.

- La défense et le renforcement du statut général des fonctionnaires fondé sur les principes d'égalité,  d'indépendance et de responsabilité garantissant aux citoyen-nes et aux usagers la mise en oeuvre d'un service public impartial.

- L'octroi dans les projets de lois de finances et de financement de la Sécurité Sociale 2022 les moyens budgétaires nécessaires à l'accomplissement effectif de toutes les missions dévolues aux trois versants constitutifs de la fonction publique et à la mise en oeuvre de services publics de pleine compétence et de proximité implantés sur l'ensemble du territoire, y compris en Outre-mer.

- L'arrêt des suppressions d'emplois, la mise en oeuvre d'un plan pluriannuel de recrutement de fonctionnaires et d'un plan de titularisation des agents non titulaires.

- Le dégel immédiat de la valeur du point d'indice, la revalorisation significative des traitements, des salaires, des pensions et des retraites, l'égalité salariale entre les femmes et les hommes et la revalorisation des filières à prédominance féminine.

- L'égalité dans la fonction publique et de la fonction publique comme outil de l'égalité au sein de la société. "

(fin de l'extrait)

Cette longue liste de revendications témoigne d'un fossé qui se creuse et met en évidence les problèmes posés par l'actuelle politique gouvernementale. Jusqu'où ira, et jusqu'à quand se poursuivra, l'actuelle politique gouvernementale ?

C'est un fait incontestable, que la crise actuelle ne cesse de s'aggraver. Au service de quels intérêts ?

A côté du communiqué intersyndical, on trouve également la mention "Le 8 avril 2021. Soutien à la grève des personnels de santé, sociaux et AESH", avec AESH pour "accompagnant-es d'élèves en situation de handicap".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.