Covid-19 : une épidémie planétaire

Pourra-t-on vaincre le Covid-19 sans le combattre dans le monde entier ? Tel ne semble point être le cas. Aujourd'hui même (dimanche 16 mai) on peut lire au pied d'une photo dans France 24 : "Un homme pleure au cimetière Nossa Senhora Aparecida à Manaus, dans l'Etat d'Amazonas, le 9 mai 2021", sous le titre "Covid-19 : la vaccination patine en pleine hécatombe au Brésil".

Les problèmes posés par le Covid-19 sont clairement sans précédent.

Mais quel(s) organisme(s) agi(ssen)t à ce sujet à l'échelle planétaire, et par quelle(s) mesures(s) face à une situation aussi critique ?

Le Brésil, en pleine catastrophe face au Covid-19 en ce moment même, a plus de 200 millions d'habitants.

Comment expliquer le cumul de négligences qui ont conduit à la débâcle actuelle, alors que des données permettaient de prévoir le danger d'une telle pandémie ?

ONU Info emploie explicitement le titre "Covid-19 : l'OMS exhorte les pays riches à faire des dons de vaccins au COVAX au lieu de vacciner les enfants."  Mais comment a-t-on pu laisser se développer de telles différences, au point que les pays "riches" seraient les seuls en mesure de fabriquer ou se procurer des vaccins ?

Et quel(s) pays, concrètement, produi(sen)t tel ou tel vaccin ? Pourquoi n'y a-t-il pas (eu) davantage de transferts de technologie ?

L'humanité toute entière fera-t-elle les frais des inégalités entre pays à l'échelle mondiale ? Et qui s'en soucie vraiment, en dehors de quelques groupes de spécialistes et de responsables internationaux ?

Que peut-on attendre des différents gouvernements ? L'exemple du Brésil n'est guère encourageant...

Et quel est le rôle du secteur privé, du grand capital... ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.