Lettre au Centre universitaire francophone de Szeged, Hongrie.

Travaillant souvent sur l'articulation d'honneurs et pouvoir, j'ai écrit au Centre universitaire francophone de Szeged pour savoir comment les jeunes hongrois réagissent à l'octroi de la légion d'honneur à la vice-présidente du Fidesz.

Bonjour,

Enseignant dans le secondaire, en France, je travaille souvent sur l’articulation entre honneurs et pouvoir.

Je me permets de vous écrire car je souhaiterais recueillir des réactions, en français de préférence, d’étudiants hongrois au sujet de la remise récente de la légion d’honneur à madame Novac, vice-présidente du parti FIdesz.

Auriez-vous l’obligeance de diffuser ce message auprès de vos enseignants de français ?

Je publie ce message dans mon blog.

Bien à vous,

Sebastián Nowenstein,

professeur agrégé.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.