Faire travailler nos élèves à distance : attention aux inégalités !

Nous devons veiller à ne pas mettre les familles les plus défavorisées et nombreuses dans la situation impossible de devoir choisir entre mettre en difficulté la scolarité de leur enfants et la dépense excessive que représenterait l'achat d'un ou plusieurs ordinateurs.

Nos établissements vont fermer leurs portes pendant un nombre encore indéterminé de semaines.

Afin de maintenir autant que possible la continuité des apprentissages, nous mettons en place des dispositifs qui impliquent le recours à des ressources et à des échanges numériques.

Il est cependant important de rappeler que nombre de foyers ne disposent pas d’ordinateur ou en disposent en nombre insuffisant pour tous les membres de la famille.

Nous devons tenir compte de cet état de fait et privilégier les travaux qui n’impliquent pas un temps long d’utilisation d’un poste informatique.

Nous ne pouvons pas mettre les familles dans la situation impossible de devoir choisir entre la dépense hors de portée que constituerait l’achat d’un ou plusieurs ordinateurs et le fait de mettre en difficulté la scolarité de leurs enfants si elles ne fournissent pas à ces derniers les équipements que requerraient nos devoirs.

Faire travailler nos élèves à distance : attention aux inégalités !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.