sebastian.nowenstein
Abonné·e de Mediapart

202 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 févr. 2022

sebastian.nowenstein
Abonné·e de Mediapart

Violences faites aux femmes, demande de transmission de documents, ministre Darmanin.

En vertu de la loi de 78 sur la transparence, je demande au ministère de l'Intérieur communication de tout document permettant de confirmer ou d'infirmer les déclarations du ministre Darmanin sur les violences faites aux femmes.

sebastian.nowenstein
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Charles-Edouard MINET

Monsieur le ministre de l’Intérieur

A l’attention de Monsieur Charles-Edouard MINET

sous-directeur des libertés publiques

Sous-direction des libertés publiques

Place Beauvau

75008 / PARIS

A Lille, le 15 février 2022.

Monsieur,

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a déclaré :

"Aujourd'hui, les femmes qui sont psychologiquement ou physiquement atteintes par leur compagnon déposent plainte systématiquement, systématiquement il y a désormais des gardes à vue, systématiquement il y a des poursuites judiciaires"

Caroline de Haas, a répondu aux déclarations de monsieur le ministre par ces mots : « Menteur. Gros, gros menteur. »

Je souhaite, en vertu de la loi de 78 sur la transparence, avoir communication de tout document, statistique ou étude en possession du ministère de l’Intérieur permettant de confirmer ou d’infirmer les propos de monsieur le ministre Darmanin.

Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, monsieur le sous-directeur, à l’expression de mes salutations les meilleures.

Sebastián Nowenstein

http://sebastiannowenstein.org/

Sent with ProtonMail Secure Email.

Violences faites aux femmes, déclarations du ministre Darmanin. Demande de transmission de documents.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte