sebastian.nowenstein
Abonné·e de Mediapart

169 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 juin 2019

Des ordres de mission invalides pour casser la grève.

Certains de mes collègues avaient reçu des « ordres de mission » délivrés par mail qui les enjoignaient de se mettre à la disposition de l'administration pour remplacer les grévistes. Ci-après l’échange que j’ai eu avec la direction : aucune rétention sur salaire pour les collègues qui ne déféreraient pas à la demande de la direction.

sebastian.nowenstein
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Des ordres de mission invalides pour casser la grève.

Certains de mes collègues avaient reçu des « ordres de mission » délivrés par mail et destinés à les enjoindre d’être présents dans l’établissement à des fins de remplacement d’éventuels grévistes. La réponse de l’administration est claire : le fait de ne pas donner suite à ces « ordres de mission » ne s’accompagnera d’aucune retenue sur salaire.

Monsieur le Proviseur,


Certains de nos collègues ont reçu des courriers électroniques par lesquels vous les enjoignez d’ être présents au lycée à des fins de remplacement des collègues qui feraient grève.

Ces courriers nous paraissent porter atteinte au droit de grève, qui est de valeur constitutionnelle.


De plus, nous avons les plus grands doutes sur la validité de l’affirmation que vous formulez selon laquelle ces messages tiennent lieu d’ordre de mission.


Nous notons, enfin, que la réception de ces messages n’est pas assurée et que certains de nos collègues peuvent ne pas avoir pris connaissance de « l’ordre de mission » que vous entendez leur délivrer en temps utile.


Aussi, nous vous demandons qu’aucune rétention sur salaire ne soit pratiquée à l’encontre des collègues qui n’auraient pas déféré à votre demande.


Bien à vous,


S. Nowenstein, pour la liste d’union.

Bonjour M. Nowenstein

En tant que représentant de l’État, il me revenait de faire en sorte que les épreuves puissent se dérouler dans les meilleures conditions possibles pour les candidats.

Bien évidemment, j’avais déjà prévu de ne pas pénaliser les « réserves » convoquées en urgence, en cas d’absence.

Au-delà de ça, il est évident que c’est aussi pour ne pas que les personnels de X. se fracturent sur ces temps forts que sont le bac et la grève. 

Bien à vous

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant « Monsieur sécurité » de Yannick Jadot écarté de la campagne écolo
Insultes, menaces, intimidations : depuis plusieurs années, militants et élus alertent les responsables d’EELV sur le comportement de Philippe Bouriachi. Ce conseiller régional, qui faisait office de garde du corps de Yannick Jadot, a été écarté de l’équipe de campagne parallèlement à notre enquête. Il dénonce une cabale.
par Mathieu Dejean et Sarah Brethes
Journal — France
Affaire Hulot : Jadot met « en retrait » un pilier de sa campagne
Proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin a été mis « en retrait » de la campagne de Yannick Jadot, en raison d’interrogations sur la connaissance qu’il aurait pu avoir des agissements de l’ancien ministre, accusé de violences sexuelles et sexistes. Une « décision courageuse » de la part du candidat écologiste à la présidentielle, salue Sandrine Rousseau.
par Mathieu Dejean
Journal — France
Dans le Béarn, des jeunes empêchés de s’installer en maraîchage bio
La communauté de communes de Pau a lancé un projet de « Ceinture verte » : l’installation d’une dizaine de paysannes et paysans par an autour de l’agglomération. Mais six jeunes sont actuellement suspendus au bon vouloir de la Safer, qui privilégie l’agrandissement des fermes existantes.
par Amélie Poinssot
Journal — France
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Militer pour survivre
Quand Metoo à commencé j’étais déjà féministe, parce qu’on m’a expliqué en grandissant que les gens étaient tous égaux, et que le sexisme c’était pas gentil. Ce qu’on ne m’avait pas expliqué c’est à quel point le sexisme est partout, en nous, autour de nous. Comment il forge la moindre de nos pensées. Comment toute la société est régie par des rapports de forces, des privilèges, des oppressions, des classes sociales.
par blaise.c
Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO