La double discrimination des élèves de Seine-Saint-Denis.

Alors que, encore une fois, nos collègues de Seine-Saint-Denis protestent contre les conditions dans lesquelles ils travaillent, il est opportun de rappeler que les conditions d'admission aux maisons d'éducation de la Légion d'honneur bafouent les valeurs de la République. Les élèves dionysiens sont doublement discriminés.

À Lille, le 23 octobre 2018.


Chers collègues,

Les élèves de Seine-Saint-Denis, déjà discriminés par la situation que vous décrivez dans votre courrier, le sont doublement : la maison d'éducation de la Légion d'honneur de votre Région leur est interdite par un privilège du sang d'un autre âge. Que seules les filles, petites-filles et arrière-petites-filles de légionnaires puissent accéder à cet établissement prestigieux porte atteinte aux valeurs les plus fondamentales de la République.

Je vous prie de trouver ci-après le courrier que j'ai transmis par la voie hiérarchique au Président de la République pour l'aviser de cette situation. Je n'ai pas eu de réponse à ce jour.

https://blogs.mediapart.fr/sebastiannowenstein/blog/100618/ecole-legion-dhonneur-droit-du-sang-et-discriminations

 

Bien à vous,

 

(...)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.