Ecole : "Plus" de français et de maths ? Calcul à revoir...

Le Ministre de l'Education a annoncé le « résultat » de la consultation des enseignants sur les nouveaux programmes, le résultat d'un sondage auprès des parents sur ces mêmes programmes et le résultat du travail de son cabinet sur les nouveaux horaires de l'école. Or, qui prend 5 minutes pour s'intéresser à la question, ne peut affirmer que cette réforme est l'occasion d 'un recentrage sur les fondamentaux,

Le Ministre de l'Education a annoncé le « résultat » de la consultation des enseignants sur les nouveaux programmes, le résultat d'un sondage auprès des parents sur ces mêmes programmes et le résultat du travail de son cabinet sur les nouveaux horaires de l'école.

 

Or, qui prend 5 minutes pour s'intéresser à la question, ne peut affirmer que cette réforme est l'occasion d 'un recentrage sur les fondamentaux, d'une augmentation des horaires de mathématiques et de français et de l'affirmation de la liberté pédagogique. Pourtant (ou bien évidement) le 20h du 29 avril de TF1, présentait sans regard critique la nouvelle répartition horaire. Si les journalistes n'avaient pas le temps de vérifier les informations, permettez moi de les aider.

 

Cette réforme annonce 10 h de Français et 5h de mathématiques en CP et CE1.

Les horaires 2007 des programmes de 2002 (1) permettaient de mettre en place entre 9h30 et 11h30 (2) de Français en CP / CE1 et entre 5 h 6 h en mathématiques. La fourchette horaire avait pour but de donner la liberté aux enseignants d'adapter ses cours à son public ou selon les semaines. Sans appliquer la règle de trois, on peut en déduire qu'il y a moins de français et de mathématiques en CP / CE1.

 

Pour les classes de CE2, CM1 et CM2 :

La réforme 2008 annonce 8h en français et 5h en mathématiques tandis que la réforme 2002 donnait une horaire de 7h30 de français et de 5h à 5h30 de mathématiques. Un court exercice de compréhension permet de s'apercevoir que la demi-heure gagnée en français s'est fait au dépend des...mathématiques.

 

Je n'évoquerais pas le cas de l'histoire géographie et des sciences dont l'enseignement a été annualisé (environ 2h semaine contre 3h (3)). C'est cette diminution qui permet de dire, qu'en proportion, il y a plus de français et de maths...mais pas une minute en plus pour les élèves. Sachez par ailleurs que le recentrage sur les mathématiques et le français est une thématique depuis que J.P. Chevènement a été ministre de l'éducation !

 

En bref, le Ministre nous fait prendre des vessies pour des lanternes et les journalistes « couvrants » l'information de la sorte se complaisent dans un « je m'en foutisme professionnel ». Il s'agit bien là de l'expression d'un grand mépris pour nos concitoyens et de la démocratie. Médiatiser ces mensonges est le devoir de chaque citoyen au fait de la vérité et je remercie l'équipe de Mediapart de m'en donner l'occasion (même si l'écho n'est pas encore à l'égal du 20h de TF1 !)

Mais, il y a d'autres mensonges à déjouer, j'espère pouvoir continuer à m'y employer.

 

 

 

 

 

1En 2007, le Ministre G. de Robien ajouta 1 heure de français au CP

29h à 11h de français + 0h30 de débat dont le but est l'éducation civique et la maîtrise de la langue orale

3 il faut compter 78h divisées par 36 semaines

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.