Selim Paladio
Freelance se rêvant écrivain
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 déc. 2015

Je suis le premier fondamentaliste

Ce lundi 30 novembre, je tombe à la télévision italienne sur le Pape François de retour d’Afrique. Répondant à une question sur la période actuelle, François part alors dans une douce tirade sur le fondamentalisme religieux, expliquant que celui-ci n’est pas religion, rappelant à son auditoire les guerres qu’ont mené les catholiques au nom de leur Dieu.

Selim Paladio
Freelance se rêvant écrivain
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je suis coupable. Pas l’autre.

Il rappelle aussi l’histoire de Caïn tuant son frère Abel. Ou quand le coeur t’emporte.

Ce n’est pas l’autre qui fait la guerre, c’est moi. Je suis le premier coupable.

Pas de parole sur les fondamentalistes religieux de l’Islam, mais des paroles sur les actes de son église. Et en passant des paroles dures à nos puissants : « Une petite difficulté économique ? Allez, une petite guerre pour relancer tout ça !... ». Le Pape nous parle. Enfin me parle, je ne veux parler pour toi.

Je suis Charlie. Je ne suis pas Charlie. Fondamentalisme de l’équilibre. Fondamentalisme intellectuel. L’autre, ce coupable…

Je me suis défendu, mais je dois déposer les armes. Je suis coupable.

Alors je me rappelle une autre tirade du Pape, lorsque celui-ci évoque toutes les idolâtries comme des dangers, car refermant nos cœurs comme des chapelles fermées, immobiles dans l’espace et le temps. Glacées. Nous empêchant de naviguer vers l’amour et la paix. Qu’elles soient religions ou Charlie.

Au diable le narcissisme des petites différences intellectuelles. 

Je suis le premier fondamentaliste, je suis le premier pêcheur.

Car je me regarde et je la vois, cette haine de la différence. Je la prends, je la tourne et la retourne. L’autre ce coupable. Je suis le premier fondamentaliste.

Je suis l’autre. Je suis sa Haine.

Allez, je vais réfléchir à tout ça et lutter encore et encore, histoire d’essayer d’éclairer plutôt que d’étouffer l’autre avec Charlie. Ou d’étouffer mon coeur avec Charlie.

Vibrons, rayonnons.

Merci François, tu me permets de croire et de lutter par la même occasion. En commençant par ma propre lutte. La tienne, la vôtre, je vous la laisse.

Il est midi à ma porte. Les moutons seront-ils bien gardés ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Didier Raoult : deux ans d’enquête sur une imposture
Depuis l’arrivée du Covid-19 en France, Didier Raoult est devenu une figure nationale. D’abord en faisant la promotion d’un traitement inefficace contre la maladie, l’hydroxychloroquine, puis en niant la possibilité d’une seconde vague ou en remettant en cause l’efficacité de la vaccination. Mediapart revient en vidéo sur deux ans d’enquête sur le directeur de l’IHU.
par Youmni Kezzouf, Mathieu Magnaudeix et Pascale Pascariello
Journal — Gauche(s)
Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires
Dans une salle entourée d’écrans projetant des images de l’espace, le candidat insoumis à la présidentielle a évoqué sa ligne en matière de politique spatiale et numérique. Il a aussi beaucoup parlé d’écologie et, un peu, d’union de la gauche.
par Pauline Graulle
Journal — Violences sexuelles
La Gauche révolutionnaire rattrapée par la vague #MeToo
Ce mouvement d’inspiration trotskiste, qui opère depuis Rouen, affronte une sérieuse crise interne avec la remontée à la surface de violences sexuelles supposément commises par l’ancien dirigeant du mouvement, au début des années 2010. L’affaire arrive devant la justice.
par Manuel Sanson (Le Poulpe)
Journal — Éducation
Élèves handicapés : les vilénies de Zemmour, le tollé, et après ?
Les adversaires d’Éric Zemmour ont fait part samedi de leur indignation après ses propos sur « l’obsession de l'inclusion » scolaire, qui serait « une mauvaise manière faite aux autres enfants ». Une « obsession » qui manque pourtant cruellement de moyens en France. Et jusque-là, de propositions à la hauteur.
par Caroline Boudet

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte à Jean-Michel Blanquer en 31 points
Le vendredi 14 janvier 2022, vous avez déclaré « je ne suis pas parfait, je fais des erreurs… ». La liste des erreurs est longue. Une lettre d'une professeur de Lycée Pro, qui décline la longue liste des excuses qui serait nécessaire à Blanquer, bien plus que ce que le mouvement des derniers jours lui a arraché du bout des lèvres.
par Samy Johsua
Billet de blog
Les rendez-vous manqués de la gauche avec l’école (1/2)
Si l’on veut faire progresser la cause de l’école, il faut faire un bilan complet des politiques scolaires de la gauche quand elle était au pouvoir mais aussi lorsque, dans l’opposition, elle tentait de faire avancer son propre agenda.
par Françoise Clerc
Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin