Mes vœux révolutionnaires et citoyens

A l’instar des vœux d’un des plus fameux représentant de la république Mediapart, François Morel, j’aimerais nous adresser mes sincères vœux pour cette année à venir.

Je souhaite un état citoyen fort qui parvienne à concentrer sa puissance et ses outils pour pallier à l’état politique, qui nous a abandonné à une Europe bancaire.

Je souhaite à notre conscience citoyenne européenne de s’épaissir, pour pallier au manque de conscience de nos politiques pour l’Europe.

Je nous souhaite à tous citoyens de prendre la place que nos hommes politiques ont abandonné, celle de nous protéger.

Je nous souhaite de moins regarder la télé, qui nous rend triste et aigri, et accessoirement bête.

Je nous souhaite de faire moins confiance aux médias de masse, mais au contraire de regarder en nous pour regarder l’autre avec confiance.

Je nous souhaite d’ouvrir un compte bancaire dans une banque citoyenne et décolérée de cette folle de finance, pour rester poli. Mediapart Citizen Bank of the World ?

Je nous souhaite de croire en nos forces insoupçonnées pour reprendre le pouvoir à ceux qui l’ont pris, lobbyistes privés, banquiers, financiers…

Nous ne vous couperons sûrement pas la tête, mais nous reprendrons notre bien, par toutes les libertés que vous n’avez pas encore condamné.

Vos profits sont en péril car ils sont les ennemis de nos cultures profondes et de nos idéaux. Ils sont donc nos ennemis.

Ça tombe bien, si nous voulons couper la tête à quelqu’un, il s’avère que ça ne sera pas à un être humain.

Nous n’avons donc aucun scrupule à le faire.

Je nous souhaite la révolution citoyenne. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.