Selim Paladio
Freelance se rêvant écrivain
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 déc. 2014

Les poulets du coq sans tête

Selim Paladio
Freelance se rêvant écrivain
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 -Tu seras flic mon fils
- Oui Papa

Certains reconnaîtront les premiers dialogues du film de 1980 Inspecteur la Bavure, gentille comédie portée par Coluche et Gérard Depardieu.

Aujourd’hui, si mon fils venait quant à lui à me dire "je serais flic papa", je penserai fort "non mon fils"! Non, ne rejoint pas ces tristes hommes. Bien sûr, certains rêvaient d’arrêter les bandits. Mais d’autres, j’en suis sûr, rêvaient surtout de protéger.

Si ces derniers n'étaient pas morts encore, ils le sont depuis ce jour où le petit nicolas, toujours le même soit dit en passant, est venu parader avec les fidèles caméras de TF1 devant un gradé et ses hommes. Qui avaient eu l’impudence de se rapprocher de l’homme des prisons au travers d’une partie de football. L’impudence de créer du lien. L’impudence d’être socialement intelligent. Plus que parader, il s’était, en ce jour gravé dans mes tripes, servi de ces flics comme d’un outil pour ses petites envies de pouvoir. Comme un symbole. Les flics doivent désormais réagir sous peine d’être à tout jamais le bâton des puissants.

Ou alors à jamais ils toiseront de leurs yeux vides leurs concitoyens et amis, ceux là même qu’ils étaient censés protéger.

Et alors ils rejetteront la faute à nouveau sur l’homme de la rue, celui-là même qui les déteste. Oui, il y en a, j’en fais partie, j’exècre de par mon histoire personnelle l’autorité mal placée. Mais ce n’est pas la vraie raison du désamour pour nos flics. Non, nous ne vous aimons pas car vous êtes la cravache des puissants et un formidable outil d’éducation…

Dans un milieu familial, l’éducation par la force et la peur détruit les enfants. J’en suis le terrible fruit.

Il y a quelques jours, dans le métro parisien, là où la proportion de fraudeurs est effectivement élevée, je les ai vu ces pauvres flics tapis derrière un mur pour tomber les resquilleurs. Il serait si simple de se tenir sereinement en face des futurs usagers du métro.

La voix des flics mécontents se fait trop peu entendre, j’en viens même bêtement à penser qu’il y a du plaisir là-dedans. Faites sentir vos différences d’âme… Car le jour où le pouvoir va trop loin, que ferez-vous?

Désobéir à un supérieur, c’est notre lot à tous quand une situation n’est plus acceptable. C’est ce qui s’appelle la dignité. Ayez-en les poulets, ne continuez pas à être la main armée de ce coq sans tête.

Et mon fils dans tout ça…

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel
Billet de blog
Couple binational : le parcours du combattant
Si on m’avait dit auparavant, qu’en 2021 je serais mariée, j’aurais éclaté de rire ! Pourtant, par amour, on est capable de tout.
par Amoureux Au ban public
Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt
Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart