Mais...Qui payent nos salaires ?

Cette question apparemment innocente, avec la crise du COVID, vient de faire tomber le masque: c'est nous qui payons nos propres salaires, même dans le privé et nous allons devoir les payer plusieurs fois, si nous ne faisons rien, dans les mois qui suivent. Si, les dettes privées se transforment en dettes publiques, les dettes publiques se transforment toujours en richesses privées.

Quelle question idiote ! La réponse est évidente c'est votre employeur bien sûr ! Cela serait donc l'entreprise dans le privé (même si vous êtes votre propre employeur) et l'état dans le public.

 

Mais est-ce aussi simple ? Regardons de plus près ce qui se passe...

 

Pendant 1mois (presque tout le monde est payé au mois), vous « louez » votre force de travail à votre employeur et vous le faites gratuitement. Votre employeur contracte donc une dette avec vous d'un mois pendant lequel vous allez produire du travail et donc créer de la valeur et de la richesse (ce n'est aucunement la même chose) pour vos employeurs.

 

Donc, quand votre employeur vous verse votre salaire il ne fait que rembourser une partie de la dette qu'il a contracté avec vous pendant 1 mois (une partie car il faut bien aussi payer des actionnaires, réserver de l'argent pour investir dans le renouvellement de l'outil de production, etc ). Donc, en fait, c'est vous qui payez votre propre salaire.

 

Et, tout cela sans compter les différentes aides de l’État versées aux entreprises sans aucune contrepartie. Et, comme l'état fonctionne avec nos impôts et taxes diverses, c'est bien NOUS qui nous payons nos salaires !

 

C'est peut être dur à croire pour certains mais la crise du COVID vient de le valider sans contestation possible : qui a payé et paye encore la plus grande partie des salaires (chômage technique et autres) pendant cette crise ?

 

C'est l’État et donc avec notre argent ! Cela apparaît comme le nez au milieu du visage :

 

 

c'est vous qui payez votre propre salaire

 

Si donc une partie de l'économie s'est arrêtée pendant le confinement c'est justement parce que nous n'avons pas pu aller travailler, aller dépenser, faire « tourner » le système. C'est encore la preuve que c'est bien NOUS qui payons notre salaire et faisons tourner l'économie.

 

Mais il y a pire encore dans ce système, les actionnaires et les financiers voulant retrouver encore des marges spectaculaires, alors que c'est avec notre argent si les entreprises existent encore, font faire payer cela aux salariés : chômage, réduction de salaire, etc.

 

Donc, de fait et c'est un scandale, la dette publique se transforme en rentabilité privée !

 

Cela ne me gênerait pas si.....

 

Je dis que c'est un scandale car la dette privée ne s'est jamais transformée en rentabilité publique !

 

La crise des « subprimes » (2008) l'a bien démontré, une dette privée s'est transformé en dette publique ! Nous avons payé les dettes bancaires privées sans aucunes contrepartie. Quand ces même banques se faisaient des milliards qu'elles font d'ailleurs toujours, ont-elles aidé sans contrepartie aucune nos finances publiques?

 

Êtes-vous vraiment certain de qui paye nos salaires maintenant ?

 

La dette publique existe-telle vraiment où ce n'est qu'un basculement de notre argent du public vers le privé ?

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.