serge.dodoussian

RETRAITE

gignac la nerthe - france

Sa biographie
Bonjour, j'ai 59 ans aujourd'hui J'ai participé, animé, représenté des collectifs pendant plus de 40 ans. Dans le domaine social éducatif: animateur, directeur de centre de vacances pour enfants (5 à 17ans) et formateur pour ces publics. Dans le domaine syndical: secrétaire de CHSCT, de CE et de CCE j'ai repris mes étude à 48 ans et obtenu un DU, une LICENCE, un MASTER pro et un MASTER 2 (responsable de formation, intervenant en organisation). J'ai par exemple mis en place dans mon entreprise, un dispositif national de prévention des RPS. Je travaille beaucoup sur le changement dans les collectifs. Pour ce faire, je ne me concentre pas sur l'information donnée (sans importance pour moi) mais bien sur l'impact qu'elle peut avoir dans un collectif. Je fais aussi parti d'un collectif régional syndical qui travaille sur la transition énergétique. Mon but n'est en aucune manière d'apporter des solutions mais bien de questionner, de se réapproprier la réflexion que l'idéologie dominante a lissé et normé jusqu'à la sclérose: LE TERRORISME INTELLECTUEL!
Son blog
10 abonnés Le blog de serge.dodoussian
Voir tous
  • Vision HUMAINE de la bioéthique: Pierre DHARREVILLE à l'assemblé nationale

    Par
    L'être humain ne peut pas se définir par des chiffres et son activité à des équations mathématique.Nos existences sont faites d’une quête d’accomplissement, d’épanouissement, de profonde liberté, de bonheur, en un mot d’émancipation. Mais elles sont aussi faites de risque, d’incertitudes, et de nos limites humaines
  • Darmanin, le chantre du viol collectif !

    Par
    La nomination de Darmanin est un coup de maître. On ne parle que de lui mais plus de la politique néfaste, en premier lieu pour les femmes, à la quelle il va, comme un bon mouton-soldat, participer avec zèle. On lui fait le "buzz" pour un seul viol alors qu'il va être le chantre d'un viol collectif.
  • Les Français sont-ils vraiment aussi bêtes ?

    Par
    Comment alors que les manifestations et leurs répressions n'ont jamais été aussi fortes, comment les gens peuvent réélire les mêmes ou s'abstenir aussi fortement? Comment réclamer plus de démocratie et ne pas aller voter? Les Français sont-ils aussi bêtes ou vraiment stupides? Finalement ne méritent-ils pas ce qui arrive?
  • Mais...Qui payent nos salaires ?

    Par
    Cette question apparemment innocente, avec la crise du COVID, vient de faire tomber le masque: c'est nous qui payons nos propres salaires, même dans le privé et nous allons devoir les payer plusieurs fois, si nous ne faisons rien, dans les mois qui suivent. Si, les dettes privées se transforment en dettes publiques, les dettes publiques se transforment toujours en richesses privées.
  • Le chantage à l'emploi : un autre paradoxe du capital

    Par
    Le capital, avec le "chantage" à l'emploi, véhicule un paradoxe de plus: pour relancer l'économie, il ne propose pas de baisser ses bénéfices mais d'enlever du pouvoir d'achat aux ménages. Donc, moins de consommation et plus d’inquiétude et donc encore moins de consommation. Le capital met la reprise de l'économie en danger!