serge.dodoussian
RETRAITE
Abonné·e de Mediapart

336 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 avr. 2020

Après la guerre du COVID ? Des nationalisations pour le bien de tous ?

Après la guerre 39/45, il y a eu des nationalisations. Pas par idéologie, mais pour le bien de tous. Nous sommes en guerre a dit MACRON! Le conseil d'état a même dit, pour l'électricité, que c'est un besoin essentiel. Pourtant aujourd'hui, les personnes en précarité Énergétique se compte en dizaines de millions: il faut créer un pôle public énergétique sous surveillance des usagers!

serge.dodoussian
RETRAITE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Aujourd'hui c'est le 74ème anniversaire de la nationalisation d'EDF-GDF, vous savez bien, c'était avant la privatisation et l'augmentation de 70% du GAZ et 30% de l'électricité.....

Si cela a été décidé, ce n'est pas par idéologie étatique mais bien pour répondre aux conséquences d'une guerre qui avait laissé le pays exsangue et désorganisé : il y avait une multitude de petits propriétaires, ça et là, dans l'incapacité totale (chacun regardant son intérêt) de coordonner une distribution d'énergie pour nourrir la toile socio-industrielle en reconstruction de notre Pays.

De multiples fournisseurs d'énergie, c'est ce que nous avons aujourd'hui ! Rien ne démontre, puisqu'ils ne font que vendre une énergie qu'ils ne produisent pas, que cela a quelque part amélioré l'organisation de fourniture pour un tissu social-économique de plus en plus complexe.

En fait, c'est comme avec les banques et les assurances : on ne s'y retrouve plus et part faire naître des comparateurs sur internet......pas grand chose !

Pire, alors qu'ils ont réclamé à grand cris que EDF, leur donne presque 25% de leur production nucléaire (ARENTH), aujourd'hui ces fournisseurs privés, comme ils sont obligé de l'acheter et que le courant se négocie en bourse à des taux négatifs (il faut payer pour pouvoir vendre!), il vont devant le conseil d’État pour essayer de dénoncer ces contrats !

C'est FOU non ? Ils veulent absolument du courant vraiment pas cher (ce qui d'ailleurs endette EDF) quand cela les arrange, et dès qu'ils ne gagnent plus, ils ne veulent plus.

A quoi servent exactement ces fournisseurs privés si ce n'est détruire l'entreprise qui produisait le courant le moins cher du monde ?

C'est la guerre a dit Macron !

Qu'il nationalise donc l’Énergie Française dans un pôle public sous la surveillance des usagers !

Il y a 74 ans une belle idée au service de tous était née, ne l'oubliez surtout pas !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON