J'ai oublié de mettre mon masque....l'automatisme coercitif n'est pas de la sécurité

Oui, oublier son masque en entrant dans un milieu clos n'est pas forcement une bonne chose...Mais, a-t-on vraiment fait le nécessaire pour que je comprenne vraiment pourquoi il faut le mettre? La peur est-il un moyen efficace pour que mon intelligence s'active? Une habitude sans compréhension de la situation, n'est-elle pas juste un conditionnement?

Dans son livre Christophe Dejours (Le facteur humain ; Poche, 2014), même s'il y est question uniquement de l'industrie, démontre bien tous les mécanismes qui peuvent et doivent concourir à une meilleure sécurité collective et individuelle. Il démonte aussi ceux qui apparaissent néfastes pour ce faire quand on s'adresse à des individus comme on pourrait le faire pour les machines ou comme on pourrait le faire avec des enfants gâtés.

 

La sécurité est, avant et contre tout, uniquement un facteur Humain !

 

Pour que ce facteur Humain puisse se mettre en cohérence avec la sécurité tant recherché, il faut nécessairement les choses suivantes.

 

  • Il faut qu'il comprenne pourquoi il doit faire ces choses

  • Il lui faut donc une explication claire, détaillée et franche

  • Il lui faut une ligne directrice qui ne change pas au gré des circonvolutions du moment

  • Il lui faut, à cette suite, que les actions « imposées » par l'autorité soit en cohérence avec tout ceci

  • Et, il ne faut surtout pas que les comportements soient dirigés par la peur car elle est toujours mauvaise conseillère

 

Hors, dans cette crise, on a vu exactement et à chaque fois, tout le contraire pour que la sécurité tant recherchée puisse enfin être construite.

 

  • Il y a eu l'affaire des masques et le mensonge d'Etat : celui qui a proclamé devant France entière que le masque n'était pas utile pour le grand public...Est toujours ministre de la SANTE.

  • Il y a eu « si-bête » qui expliquait à toute la France que nous étions tous des idiots infantiles incapables d'utiliser un masque correctement

  • Une commission d'enquête est d'ailleurs toujours en cours sur ces errements

  • La ministre de la SANTE, en pleine crise COVID, démissionne pour....Se présenter à des élections municipales.

  • Des chiffres et des chiffres pour faire peur et des mesures incohérentes et surtout pas concertées (La fermeture des petits commerces...Par exemple alors que finalement, il aurait été, au vu du monde qui s'y presse, plus cohérent de fermer les grandes surfaces)

  • Etc, etc.

 

Comment voulez-vous faire en sorte que nous puissions ne serait-ce comprendre ce qui se passe vraiment et donc mettre notre intelligence en marche pour avoir une meilleure sécurité collective ?

Ce n'est pas la peur qui fait la sécurité mais bien la compréhension des risques et leur maîtrise car sinon, alors que tout action représente un risque, comment ferions-nous pour simplement nous lever le matin ? En fait, nous « maîtrisons » des risques en permanence, ne serait-ce qu'en traversant la rue.

 

Alors, oui, ce matin en entrant au tabac, j'ai oublié de mettre mon masque, c'est pas bien certainement pour un milieu clos mais porter quelque chose en permanence sans comprendre vraiment sa réelle utilisation (sans intelligence Humaine), fait que des fois, vous ne voyez plus, vous ne sentez plus la différence : avez-vous votre masque ou non ? L'automatisme est un conditionnement (Pavlov) pas une intelligence en action capable de maîtriser un quelconque risque ! La peur conditionne mais ne rend jamais intelligent!

 

Et, vous devenez la cible de ceux qui ont peur, vous devenez un ennemi...mais de quoi, personne ne comprend rien ?

 

La sécurité ne s'obtient jamais par la peur mais par la compréhension des risques et leur intelligente maîtrise ! La sécurité est un facteur d'intelligence Humaine !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.