La haine de l'autre ? Générée par les dominants mais portée par les CONS !

Les cons, c'est les autres! Merci SARTRE! La haine de l'autre est toujours dispensée, promulguée et orchestrée par les dominants. Par ceux donc qui on un intérêt certain à ce que l'on trouve des coupables qui ne soient surtout pas EUX. C'est d'ailleurs pourquoi ils ne règlent aucun problème, c'est pas leur faute...Un seul suffit, il y a tellement de CONS qui les suivent....

Cons, car ils tombent dans le piège le plus vieux que le monde connaît depuis l'aube des temps : votre situation est la faute aux autres, vous savez...ceux qui sont différents de nous !

Comme quoi, cela porte bien son nom, ils se font « les émissaires d'un Bouc » qui vit largement aux dépend, comme le renard de la fable, de ceux qui l'écoute ; cette leçon ne légitime t-elle pas qu'on les traite de CONS. Mais n'en faisons pas un fromage, cette sémantique est universelle car on est toujours le CON de quelqu'un car nous sommes (enfin si cela va avec la subjectivité qui accompagne l'effectivité de soi au monde), absolument tous différents. Donc, dire, affirmer que les autres sont différents, de soi et de nous, est une tautologie puissance 1000. Comment, si nous sommes censé, pouvons-nous glisser de « tous les autres sont différents » à, « ces autres sont fautifs », et en jetant un coup d’œil, même pas appuyé, à notre Histoire, qu'ils le sont d'absolument tout et n'importe quoi ?

Cela se nomme de la lâcheté intellectuelle : il est toujours plus facile de jeter un coupable, et quel qu'il soit, à la vindicte populaire que d'essayer de trouver des solutions. Car, et c'est le pire, si même l'autre est vraiment coupable, de le désigner va-t-il régler le problème à l'origine de sa faute ou de sont exaction?

C'est l'Histoire de notre Monde où ceux rêvant de conquêtes et de pouvoir ont toujours accusé les autres. Et, si vous connaissez un temps soit peu l'Histoire de notre monde, vous réaliserez que ce n'est pas forcément une problématique de religion, de couleur, de coutumes ou autres. C'est toujours un problème d'égocentricité et de domination de quelques-uns pour s'accaparer, avec la stupidité ou l'intérêt de ceux qui le suivent, toujours plus que plus.

Le rêve de se prendre pour Dieu ou de parler en son nom (ce qui nie entre ces parenthèses les plus grandes qualités qu'on peut lui attribuer ; son omnipotence et sa toute puissance!) est toujours malheureusement d'actualité.

Pourtant ce n'est pas du tout l'Histoire de l'Humanité...

En effet, si Sapiens a été le seul hominidé à survivre, ce n'est pas parce qu’il était plus fort ou plus adapté aux rigueurs et aux changements du climat, c'est parce qu'il s'est réuni en nombre pour faire société, pour partager ses connaissances, ses aptitudes et ses gênes. La science aujourd'hui est claire là dessus grâce aux nouveaux outils d'analyse de nos génomes : c'est le mélange et le partage qui a élevé Sapiens et lui a permis de survivre alors que tous les autres hominidés ont disparu. Les problèmes sont arrivés par la suite...Quand, grâce à la répartitions des tâches et une spécialisation donc accrue, on a commencé à créer du surplus...Qui doit en profiter, pourquoi le partager alors qu'il est facile de faire croire aux autres que c'est à moi qu'il revient, que c'est moi qui le mérite. Ceux qui croient que les dominants de ce monde le mérite vraiment tous...ont vraiment une très basse opinion de leur existence au monde et des richesses inouïs qu'on leur soustrait. Ou alors, ils sont CONS .

Nous revenons donc à nos CONS, ils servent inconsciemment les puissants et les dominants qui les prennent pour ceux qu'ils sont, les autres le font volontairement espérant que ceux-ci leur laissent quelque miette du surplus qu'il accumulent à ne plus savoir quoi en faire aujourd'hui....

Je viens de trouver encore plus CONS, les CONS qui nous gouvernent et ceux qui les suivent ! Ils sont beaucoup moins mais beaucoup plus dangereux car ils ont fait des études.....de CONS ?

Comme je suis, et j’assume, un mec différent, finalement je dois aussi être un CON....

Mais moi............Je le sais ! Et, cela change tout !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.