La France ? Historiquement, c'est 70 millions d'étrangers....

Ah, ces étrangers! Mais lesquels? Définir ce qu'est être Français est-il aussi simple historiquement ou aujourd'hui? Si nous sommes une exception culturelle n'est-ce pas aussi et surtout grâce à ce mélange permanent? Est-ce une problématique de nationalité, de culture, de religions ou autre chose encore...Finalement la réponse n'est pas aussi simple....Sauf si on est riche!

Etre Français c'est quoi ? Avoir une nationalité, une culture, une généalogie remontant à Charlemagne ? En fait, je n'ai pas de réponse claire à vous fournir à part que nous sommes le pays du vin, du fromage et de la bonne bouffe. Mais même là, selon les régions, nous trouvons de nombreuse variantes. Finalement, la question n'est pas aussi simple que cela à trancher !

En effet, selon les époques, au sud, à l'ouest et à l'est, les gens n'étaient même pas Français. Et, c'est assez récent si nous prenons l'Alsace et la Lorraine. Et là nous en restons uniquement à la géographie. Parlons des peuples...

Les Vikings (de 799 à 885 date du siège de Paris) ont allégrement laissé de la descendance au gré de leurs viols et divers pillages. Les Arabes sont remontés jusqu'à Poitiers (732 et Charles Martel) et on fait de même. Et si Jeanne D'arc (la sainte native de Domrémy) a bouté les Anglais hors de France, c'est bien qu'il étaient là aussi à mixer leurs gènes et leur culture à ceux de nos compatriotes.....Et, on pourrait en ajouter d'autres...Que de mélange déjà....Et ce n'est pas fini....

Nos Frontières ce sont donc stabilisées, il y a 100 ans à peine. La géographie n'évolue plus mais les peuples continuent à bouger et toujours pour les même raisons : la guerre, la dictature, la famine, le travail, la modification du climat. On ne quitte jamais le sol de ces ancêtres pour des raisons futiles et certaines fois on y est même convié avec force publicité comme ce fut le cas des cadres de certaines marque automobile Française en Algérie. Ce besoin de « bras pas chers » a amené aussi les polonais dans les mines du Nord de la France. On pourrait en citer plein d'autres là aussi qui démontrent, si votre besoin s'en faisait sentir, que la France a toujours été un pays de mélange.

Et c'est pour cela que nous avons des patronyme Espagnol, Italiens, Arméniens, Polonais, Algériens, etc, etc, etc.......

Par contre, et c'est vrai, il existe des étrangers qui viennent en France uniquement par intérêt. Vous n'avez qu'à regarder à qui appartiennent les entreprises du CAC 40 en France pour vous en convaincre. Quand le PSG gagne, les supporters sont contents, mais personne ne remarque qu'il n'y a que deux Français sur la pelouse sans parler des propriétaires des clubs (Russes, Chinois, Qataris, Américains). Le problème c'est qu'on nomme ces étrangers autrement...Ce sont des footballeurs , des investisseurs, etc. Ce ne sont plus des étrangers !

Finalement pour ne pas être considéré comme un étranger en France ce n'est pas une question de nationalité, de culture ou de religion....C'est une question d'ARGENT.

Les gens ont donc la mémoire courte....ou peur de la misère, des chasses aux sorcières et de la guerre qui a fait que la France a accueilli leurs parents et leur grands parents. Croyez pas que ce fut facile....Mais on l'a encore oublié !

Je suis de ceux-là, mes grands parents sont nées pour les uns en Arménie (1,5 millions de femmes, d'enfants et d'hommes massacrés) et les autres en Espagne (ne plus avoir à manger) : on ne quitte jamais la terre de ces ancêtres sans bonne raison !

Si les « bonnes gens » de droite réfléchissaient un peu, ils s’apercevraient que sans les étrangers, Nicolas Sarkozy n'aurait jamais été président : il est le fils d'un couple d'immigrés Hongrois ! Mais comme il n'était peut-être pas pauvre....On peut l'appeler Président.....Oui, si vous cherchez la délinquance chez les étrangers, en voilà un bon exemple....Hongrois !

Vous savez quoi, je n'ai pas oublié, j'aime mes racines mais je suis et je reste toujours fier d'être Français....Donc, je voue aux gémonies ceux qui essaient de me faire croire qu'être Français serait une sorte de pureté de quelque chose : honte à vous !

La France ? Historiquement, c'est 70 millions d'étrangers....

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.