serge.dodoussian
RETRAITE
Abonné·e de Mediapart

330 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 juil. 2021

Du séparatisme vaccinal au retour de l'inquisition, voire pire ?

Le "passe vaccinal" c'est le début du ghettoïsation...Texte du 19 juillet...Comme j'aurai aimé avoir tort...Certains voudraient même interdire les hôpitaux aux non vaccinés...Et aux fumeurs, aux mangeurs de charcuterie aussi? Pauvre de nous, les gens deviennent vraiment cons et virent "facho"....J'ai mal au cœur et envie de vomir rien que d'y penser.

serge.dodoussian
RETRAITE
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les croyance « absolues » ont toujours, dans l'histoire de l'Humanité, été jalonnés de haine, de chasses aux sorcières et ont toujours fait couler des rivières de sang. Les seuls gagnants n'ont jamais été les croyants mais bien ceux qui les manipulent. Tomber dans le piège du séparatisme vaccinal ne préfigure t-il pas le retour de l'inquisition ? TorquéMacron sort de ce corps !

En effet, les non-vaccinés ne sont-ils pas finalement passés à la « question », ne sont-ils pas torturés psychiquement pour les pousser à accepter un dieu qui n'est pas le leur ?

Alors que l'on nomme terroristes certains croyants qui veulent nous imposer leur religion, TorquéMacron ne fait-il pas la même chose ? Les individus qui montrent violemment du doigt les non-vaccinés vont attendre combien de temps avant d'aller les dénoncer ou pire ? Cela ne vous rappelle t-il pas une Histoire récente ?

Au début, on fait pas gaffe, ce sont les autres les fautifs...Et puis cela nous tombe aussi dessus : « quand ils sont venus m'arrêter, il n'y avait plus personne pour me défendre » ! Sachant que pour se maintenir en place, un pouvoir sur le déclin n'a d'autres choix que de stigmatiser « les fautifs » de la situation, pensez-vous que vous serez à l'abri de la prochaine inquisition ?

C'est la faute aux arabes, aux chômeurs, aux retraités, aux gilets jaunes, aux islamo-gauchistes et maintenant aux non-vaccinés. Bizarrement c'est jamais la faute à ceux qui nous gouvernent et qui ont mis en place un système qu'ils défendent bec et ongles malgré ses échecs répétés et les dégâts écologiques irréversibles associés.

Certains ont été pris à parti quand une étoile jaune est apparue. Certes, je ne dis pas que l'image est subtile au rappel de l'horreur, mais ont-ils dans le fond vraiment tord ? En effet, l'étoile jaune n'est au départ juste le marquage d'une différence, juste la possibilité de rassembler et ghettoïser une population visée. Le ghetto de Varsovie a été mis en place en 1940, "la solution finale" date de 1942... La propagande de la haine avait tellement bien fonctionné que les gens dit « normaux » ne trouvaient finalement pas cela très anormal. On sait bien pourtant l'horreur de ce qu'il est advenu par la suite...

Interdire aux non-vaccinés l’accès à une vie normale, enfin s'ils en ont les moyens (c'est pour cela aussi que l'on retrouve une grande majorité de « sans dents » dans les non-vaccinés), n'est-ce pas un marquage et ghettoïser une partie de la population ? Utiliser les tenanciers de commerces divers pour contrôler cela n'est-ce pas le début d'une délation de masse ? Cela ne résonne t-il pas en vous comme le bruit des bottes noires marchant au pas de l'oie ?

Cela va s'arrêter où et à qui va être la faute au prochain virus ? Car, au vu de cette mondialisation galopante de la finance, n'est-il pas certain qu'il y en aura d'autres ?

Donc faudra des masques, faudra des lits de réanimation, faudra du personnel hospitalier, faudra des principes actifs, faudra des vaccins, etc, etc. Etes-vous sûr que nous aurons tout cela à la prochaine épidémie à l'allure où nous détruisons la recherche et la santé publique ? Les médecins auront-il le droit de nous soigner ?

Je rappelle à tous que le terrorisme, que l'inquisition, que ghettoïser la différence n'a jamais réglé aucun problème dans l'histoire ni fait avancer les problèmes des peuples, cela a juste participé finalement à des massacres ; la Saint-Barthélemy c'est pour bientôt : le 24 août !

Finalement le problème réel est-il vraiment une histoire de vaccin ? Les « pro » vous diront que la France est basé là dessus. Mais, attention, le vaccin ARN n'a rien avoir avec les autres principes de vaccination mais c'est pas grave ça aussi, c'est un détail de l'histoire sûrement !

Une fois tout le monde vacciné croyez-vous vraiment que la « vie » va reprendre comme avant ? Croyez-vous, alors que nous sommes toujours en état d'urgence que cette inquisition va s'arrêter brusquement ?

Au vu de la vitesse avec laquelle tout le monde accuse son voisin, au vu de la vitesse avec laquelle vous gobez encore les paroles d'individus qui sont mis en examen, d'individus qui vous ont menti sciemment pour les masques et les commandes de vaccins, je serais TorqueMacron, je ne m'arrêterais jamais en si bon chemin tellement nous sommes crédules et naïfs.

Des « sans culottes » en passant par les « sans dents », nous voici à l'époque des « sans cerveaux »

Si nous continuons ainsi, Vernon Sullivan a déjà prédit ce que nos enfants n'auront plus qu'à faire :

Ils iront « cracher sur nos tombes » et cela ne sera que justice !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Un filicide
Au Rond-Point à Paris, Bénédicte Cerutti conte le bonheur et l'effroi dans le monologue d’une tragédie contemporaine qu’elle porte à bout de bras. Dans un décor minimaliste et froid, Chloé Dabert s'empare pour la troisième fois du théâtre du dramaturge britannique Dennis Kelly. « Girls & boys » narre l’histoire d'une femme qui, confrontée à l’indicible, tente de sortir de la nuit.
par guillaume lasserre
Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss