METRO, BOULOT, COVID ? QUELLE VIE DE MERDE...

La secte néolibérale vient, une nouvelle fois, de nous prouver sa négation de l'être Humain: seule compte, et à leur service, la captation de notre force de travail. La famille, les amis étant un secteur où ils nous prennent beaucoup moins, c'est devenu quelque chose de "supprimable". L'esclavage vient d'être re-légalisé.

L'idéologie de la finance est une SECTE !

 

Le terme secte pour ces « gens » de la finance, apparaît aujourd'hui au grand jour : notre vie entière doit leur être dédiée !

 

Le chômage, notre appauvrissement, le massacre des hôpitaux, de nos services publics, de nos retraites, de notre démocratie ne leur suffit plus : ils en veulent toujours plus !

 

Maintenant, les sorties avec les amis, les rencontres avec notre famille nous sont interdites, seule compte la production....Mais pour qui et pourquoi ?

 

Que l'on ne nous dise pas que c'est pour lutter contre la pauvreté...Tout ce que je viens de citer plus haut, démontre bien que ce n'est pas le cas !

 

Ils veulent simplement avoir le pouvoir absolu sur nous ! Le retour légal à l'esclavage

 

Nous sommes pire que des abeilles et des fourmis au service de leurs reines, le système ne nous nourrit même plus, ne nous permet plus de travailler mais nous oblige à produire encore et encore...quitte à chopper le COVID.

 

Vous n'avez pas le droit de le diffuser en famille et avec vos amis, mais, dans le métro bondé et dans l'emploi (et non le travail) vous êtes autorisés à le faire. Et, surtout pas de télétravail, cela pourrait nuire à la sociabilisation.....quelle connerie !

 

ATTENTION, si nous ne faisons rien, cela va être pire. En effet, à l'allure où la finance et leurs zélés serviteurs détruisent nos hôpitaux (« ce n'est pas une question d'argent mais d'organisation »), à la prochaine grippe importante, nous serons probablement soumis à d'autres couvre-feux : aujourd'hui encore, malgré ce que nous vivons, ils suppriment toujours des lits dans les hôpitaux. Finalement c'est bien une question d'organisation : avec plus de lits et plus de personnel.....on ne pourrait plus servir autant les actionnaires....

 

C'est comme cela que la finance organise la pénurie...Ils ne démarrent jamais leur réflexion sur le besoin des populations mais sur le niveau de production (quelle que soit la production) nécessaire à l'augmentation de leurs bénéfices. Répondre aux besoins (la demande) ne les intéressent pas, il suffit de produire n'importe quoi et avec assez de pression (la pub par exemple), les bénéfices seront toujours là : vous voulez de la santé ? Achetez donc leur dernier smartphone...Cela ira mieux....

 

Bienvenue dans l’Économie de l'OFFRE !

 

On nous dit qu'ailleurs, ils ne font pas mieux...Quelle nouvelle ! La financiarisation étant mondiale, ce modèle destructeur est, à quelques virgules près, le même partout ! Comment oser comparer la peste avec le choléra ?

 

Si les gens qui nous gouvernent ne peuvent pas faire mieux qu'ailleurs....POURQUOI déjà  se présentent-ils et pourquoi, au vu de leur échecs répétés, ne démissionnent-ils pas : cela serait au moins honnête....Mais, l'affaire des masques prouve bien que leur honnêteté est un masque qu'ils utilisent eux très bien car, contrairement à nous, ils sont intelligents.....

 

METRO, BOULOT, COVID ? QUELLE VIE DE MERDE !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.