Doit-on aider les entreprises ? Lesquelles et comment ?

Cela fait des dizaines d'années qu'à partir d'une position idéologique nous "aidons" les entreprises. Je dis idéologique car le constat est frappant:en qui ces centaines de milliards donnés sans contreparties aucune a fait baisser le chômage et rendu notre économie plus performante? Et, si on aidait autrement, enfin les entreprises qui créent de la valeur et ne spéculent pas!

Il faut arrêter de donner de l'argent public à ceux qui n'en ont pas besoin et il faut aider les autres avec des méthodes différentes de celles qui n'ont jamais marché.

 

En fait, l’État (l'argent de nos impôts et taxes diverses) le fait déjà depuis des dizaines d'années et à coup de centaines de Milliards. Répondant en cela aux actionnaires et au MEDEF qui n'arrêtent pas de dire que les entreprises sont trop taxés et que c'est pour cela qu'elle n'embauchent pas.

 

  • Cadeaux Fiscaux

  • Destruction du code du travail

  • CICE

  • Exonérations de cotisations sociales (celles qui payent notre retraite)

 

Cela pourrait apparaître une juste cause, une logique à l'épreuve de l'économie...Et pourtant...

 

Toutes ces mesures ont-elles fait baisser le chômage ?

 

Là, il n'est pas question d'être idéologiquement pour ou contre mais malheureusement et simplement d'un constat :

 

Aucune de ces mesures n'a apporté une quelconque amélioration, bien au contraire !

Pourtant, tous nos gouvernants non seulement continuent de le faire mais amplifient le système :

 

Si on continue de donner des milliards pour quelque chose qui ne marche pas soit on est idiot soit on est dans l'idéologie.

 

Les entreprises du CAC 40, non contentes, même pendant le COVID, de distribuer des dividendes, ne payent en moyenne que 6% d'impôts : de quoi ont-elles encore besoin ?

 

Par contre les PMI et les PME, en payent 33% mais comme ils se prennent tous pour des « PDG », ils sont idéologiquement du côté de ceux qui, finalement, les détruisent : le MEDEF et son idéologie.

 

En effet, avez-vous déjà entendu ces gens là demander ces choses là

 

  • Une fiscalité différente pour les petites et les grandes entreprises

  • Un impôt pour ceux qui touchent des aides publique et licencient quand même

  • Un impôt pour ceux qui versent plus de dividendes que leurs bénéfices (oui cela existe!)

  • Un impôt pour ceux qui n'investissent pas et qui touchent des aides publiques

  • etc.

 

Non seulement avec l'argent perçu nous pourrions investir dans la formation, l'apprentissage, des aides juridiques et sociales et bien d'autres choses qui manquent réellement à ces « petites entreprises » qui sont le cœur de notre économie car le cœur de notre vivre ensemble.

 

Il faut arrêter de donner de l'argent public à ceux qui n'en ont pas besoin et il faut aider les autres avec des méthodes différentes de celles qui n'ont jamais marché.

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.